Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» SIO / présentation rapide
Mar 27 Mar - 19:51 par sio

» Roland CHARRIERE
Ven 8 Déc - 17:13 par Admin

» Gerard Pradelle
Dim 26 Nov - 8:45 par bob2ben

» presentation
Ven 20 Oct - 13:48 par kakou301er

» je me présente : peredeced pour vous servir
Jeu 12 Oct - 19:10 par peredeced

» Alpine A110
Mer 4 Oct - 6:40 par frenchfan

» presentation
Lun 14 Aoû - 9:12 par Admin

» Alfa Romeo 183T
Dim 2 Juil - 19:45 par Péka

» Moi c'est la moto...
Mar 30 Mai - 16:15 par enrimores

Les posteurs les plus actifs de la semaine

visiteurs

Juin 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


Spider 905

Aller en bas

Spider 905

Message par scuderia57 le Ven 15 Aoû - 19:35

en construction




Début 1991, Peugeot élabore le projet de réglement technique suivant :
LA CARROSSERIE : De type ouverte, elle recouvre l'ensemble des roues, de la mécanique et de la structure y compris le poste de pilotage situé en position centrale. La carrosserie définie et réalisée par Peugeot Talbot Sport sera exclusivement commercialisé par Peugeot.
LE MOTEUR : Pour animer la Peugeot Spider 905, le moteur retenu est celui qui équipe les 405Mi16 et 309 GTI 16, orienté en position longitudinale. C'est un 4 cylindres en ligne, double arbre à cames en tête et 4 soupapes par cylindre 1905 cm3. Les seules modifications concernent :
- un admission spécifique
- un échappement particulier de type 4 en 1
- un carter sec inférieur porteur
- un volant moteur supportant la cible des capteurs de gestion d'injection et d'allumage
- un embrayage spécifique
- une culasse spécifique permettant le fonctionnement du moteur en position verticale
Puissance prévue : 200 CH
L'ensemble moteur sera commercialisé par Peugeot Talbot Sport
LA TRANSMISSION : une boîte de vitesse située en arrière du moteur devra disposer maxi de 5 rapports avant et d'une marche arrière. Le choix de l'ensemble du dispositif de transmission jusqu'aux arbres de roues (2 roues motrices exclusivement) est libre. Toutefois, il sera conseillé d'utiliser une boîte de vitesse Hewland de type F3A.


Les choses se corsent avec les châssis mes amis.
Les constructeurs ayant marqué un intérêt pour la fabrication du Peugeot Spider Cup sont les suivants début 1991 :
MARTINI, ORECA, MYGALE, NORMA, VAN DIEMEN, REYNARD, LOLA, ALPA.
La réalité est plus complexe puisque finalement WR aura la charge du premier châssis qui sera utilisé pour les essais. Space sera le premier à faire de la pub mais à ma connaissance aucun châssis ne sera vendu. Mygale renonce très rapidement mais Orion décide de se lancer.
Martini sera finalement celui qui fait le plus de châssis dès la première saison et Oreca choisira de faire rouler des Martini (ce qui n'était plus arrivé depuis longtemps). Le constructeur italien ALBA (spécialiste de la Coupe Proto Alfa) fait au moins un châssis en 1992 et REN CAR transforme une Orion.


La mise en bouche est terminé et la première épreuve de la PEUGEOT 905 SPIDER (puisque c'est finalement comme cela que la presse la référence) est programmé pour le 20 avril 1992 dans le cadre des Coupes de Pâques à Nogaro.
Le premier constructeur officiel est WR (normale) qui fait les tests pendant l'inter-saison avec une voiture que se partage bon nombre de pilotes. On ne trouve pourtant que 2 WR sur la grille de la première course.
Le premier constructeur à faire des offres de service est SPACE dont le directeur est Patrick Porato et qui tente de réunir une équipe autour de Michel Costa pour construire des châssis dès la fin de 1991. Pourtant aucune voiture ne sera vendu, ni même mis en piste. Curieux ?





C'est justement à partir d'Albi que les spider 905 hériteront en course d'un silencieux, étudié par Devil et fournis par PTS. Il fera perdre 6 à 7 cv...







Donc basculeurs en bas, combilé ressort amortissuer horizontal. Basculeur tiré lors de la compression et ressorts travaillants en compression.



On passe à l'avant. Là encore, basculeur tiré en compression de la suspension.



Le poste de pilotage



Voici quelques photos d'un chassis Orion non modifié,

















Une petite dernière, vue sur la bache à huile et sur le radiateur.

avatar
scuderia57
Admin

Messages : 2983
Points : 5929
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 62
Localisation : Monaco

http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum