Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

matra  

Derniers sujets
» presentation
Ven 20 Oct - 13:48 par kakou301er

» je me présente : peredeced pour vous servir
Jeu 12 Oct - 19:10 par peredeced

» Alpine A110
Mer 4 Oct - 6:40 par frenchfan

» presentation
Lun 14 Aoû - 9:12 par Admin

» Alfa Romeo 183T
Dim 2 Juil - 19:45 par Péka

» Moi c'est la moto...
Mar 30 Mai - 16:15 par enrimores

» Yamaha FJ
Mar 11 Avr - 16:33 par Admin

» Nouveau QuiZ
Ven 16 Sep - 13:16 par FOURNIER

» Présentation
Dim 24 Avr - 16:16 par enrimores

Les posteurs les plus actifs de la semaine

visiteurs

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


Lionel Régal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lionel Régal

Message par scuderia57 le Ven 15 Aoû - 17:28

Lionel Regal, né le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et mort le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], dans le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] suisse, était un pilote automobile français, spécialisé dans les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].




Fils de Martine et de Marc Régal, lui aussi pilote automobile et pionnier de la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] en [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], il débute en 1993, suivant la passion de son père. Il fait ses armes sur prototype, pilotant quelque temps une Norma CN à moteur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Après la mort tragique de son père, le 28 septembre 1997 à la course de côte Tarbes-Osmets, il reprend, en 1998, la monoplace de F3000 familiale et devient, en fin d'année, à 23 ans, le plus jeune vainqueur d'une course de côte en [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], en remportant la première course de côte La Broque/Schirmeck, en [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].



Rival de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de 2000 à 2005, il doit attendre sa dernière saison pour gagner son premier titre national. Chambérod à la retraite, il devient la référence absolue de la Montagne en Europe. Vainqueur du Championnat de France de la Montagne en 2006, 2007, 2008 et 2009 (2e en 2002 et 2003), il remporte le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] en parallèle du championnat national en [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].



Il a toujours piloté une monoplace [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (Formule 3000 puis [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) depuis ses premiers succès. Avec une forte rivalité, la saison 2010 s'annonce compliquée, mais « Lio » part favori pour un sixième sacre. Il gagne cette année-là la course de côte de Saint-Gouéno et établit le nouveau record du circuit. Il meurt le dimanche 15 août 2010 à 11 h 43 lors de la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] dans le canton du Jura en Suisse lorsqu'il perd, à environ 160 km/h, le contrôle de sa monoplace, à cause d'une coulée d'eau provenant de la forêt longeant la piste, et percute un arbre au lieu-dit Le Petit Malrang. Il est enterré au cimetière de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].



avatar
scuderia57
Admin

Messages : 2983
Points : 5929
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 61
Localisation : Monaco

http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lionel Régal

Message par BM63 le Ven 15 Aoû - 17:31

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a été victime de sa passion. Le multiple champion de course de cote s’est tué lors de la première manche de la course de Saint-Ursanne Les Rangiers, en Suisse. Il devait y disputer une manche du championnat Européen.

Le destin est dur avec les Regal. Marc, son père, a été le premier pilote à imposer une F3000 en championnat de France de course de cote. Il devait raccrocher son casque à la fin de la saison 1997. Mais à Tarbes-Osmet, peu avant la fin du championnat, il se tue.
La même année, Lionel est champion de France en deuxième division. En 1998, courageusement, il « monte » en première division, dans les pas de son père. Puis la Lola F3000 (ci-dessous), laissa place à une Reynard F3000, puis à une Reynard Formula Nippon.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On peut évoquer son palmarès: plus jeune vainqueur d’une manche de championnat de France (1998), quintuple champion de France (2005-2006-2007-2008-2009) et une fois champion d’Europe (2008.) Il a également tâté avec succès de la FR 2.0, de la Formule France et du Trophée Andros.
Sur les cotes Françaises, il était quasiment invincible. Et s’il n’a remporté qu’une seule couronne Européenne, c’est parce qu’il manquait de temps et de budgets pour affronter les deux championnats.
Il avait sa propre structure, l’équipe Regal, avec son fidèle bras droit, « Garenne ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Personnellement, j’ai travaillé pendant un an à ses côtés, chez un constructeur Allemand. Lionel était quelqu’un d’extrêmement modeste et gentil. Si vous ne le connaissiez pas, vous l’auriez pris pour n’importe quel employé du constructeur (alors que les autres pilotes avaient un égo surdimensionné.) Il avait son franc-parler, mais il ne parlait quasiment jamais de lui-même. Et lorsqu’un client demandait un baptême de circuit, il était disponible. Je ne l’ai jamais vu jouant les divas.
Des exemples? Une fois, on évoquait ensemble les grands pilotes dont le père a lui-même piloté. On a ainsi listé Andretti, Bourdais, Button, Hill, Sarrazin, Villeneuve, Wurz et des dizaines d’autres et à aucun moment, il n’a parlé de son propre cas. Lorsqu’il a remporté son premier titre, je lui ai dit qu’il rejoignait Tarrès et Mieusset parmi les « grands » de la cote et il m’a répondu qu’il était très, très loin d’eux.
Nos chemins se sont ensuite séparés, mais à chaque fois que je lui envoyais un courriel, il me répondait dans la foulée.
C’était un passionné, qui regardait des vidéos de courses à longueur de journées, par plaisir. Il m’avait invité à venir le voir « en course », comme d’autres vous proposent de passer chez eux boire un verre.
Il était aussi disponible vis-à-vis du public et il avait de nombreux fans.

On est nombreux à te regretter, Lio…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
BM63
Pilote
Pilote

Messages : 382
Points : 648
Date d'inscription : 03/04/2014
Age : 43
Localisation : Givord

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum