Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» presentation
Ven 20 Oct - 13:48 par kakou301er

» je me présente : peredeced pour vous servir
Jeu 12 Oct - 19:10 par peredeced

» Alpine A110
Mer 4 Oct - 6:40 par frenchfan

» presentation
Lun 14 Aoû - 9:12 par Admin

» Alfa Romeo 183T
Dim 2 Juil - 19:45 par Péka

» Moi c'est la moto...
Mar 30 Mai - 16:15 par enrimores

» Yamaha FJ
Mar 11 Avr - 16:33 par Admin

» Nouveau QuiZ
Ven 16 Sep - 13:16 par FOURNIER

» Présentation
Dim 24 Avr - 16:16 par enrimores

Les posteurs les plus actifs de la semaine

visiteurs

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


Moto Guzzi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Moto Guzzi

Message par scuderia57 le Mer 13 Aoû - 8:45

La Quattro Cilindri de 1952 a le même concepteur que celle de 1931, Gianini, et non pas l'équipe en charge des monocylindres et bicylindres de la marque. Cela explique en grande partie l'originalité de cette machine.

Quasiment tout est original dans cette machine :
- le moteur lui-même.
- le système d'alimentation.
- la partie-cycle.

Le moteur
Il s'agit d'un quadricylindre longitudinal, ce qui implique un refroidissement liquide et une compacité remarquable pour conserver une valeur d'empattement raisonnable, puisque l'embrayage et la boîte le rallongent encore.
Le moteur est monobloc en ce qui concerne le carter, les cylindres et la culasse, avec des chemises humides et un système pour pouvoir extraire les soupapes sans trop de problèmes. Les sièges de ces soupapes sont directement usinés dans l'aluminium de la culasse. Les soupapes sont commandées par un double arbre à cames entraînés par une cascade de pignons à l'extrémité du cylindre 4 et sont rappelées chacune par trois ressorts concentriques.
La compression de ce moteur est très importante, 11 à 1, et permet d'obtenir 54 cv à 9000 tr/min.
L'embrayage multidisques à sec est disposé en bout de vilebrequin, ce qui posera des problèmes de passage des rapports dûs à l'importante vitesse de rotation de l'ensemble.

Le système d'alimentation
Les carburateurs sont abandonnés car ils sont difficiles à intégrer dans le carénage intégral. Rappelons que c'est à cette époque que Guzzi s'est doté d'une souflerie pour les tests aérodynamiques de ses motos.
Une solution originale est trouvée - qui sera par la suite contestée par les adversaires de Moto-Guzzi - avec un mécanisme pulvérisant le mélange air-essence dans le conduit d'admission au moment où les soupapes d'admission s'ouvrent.

La partie-cycle
Un cadre traillis est employé, avec une fourche à roue poussée à l'avant, du même type que celle de la Gambalunga. , et un bras oscillant à l'arrière, suspendu par deux combinés ressort-amortisseurs. On peut remarque le système de freinage composé de deux tambours avant et arrière qui seront couplés avec un répartiteur en 1954. On ne peut s'empêcher de penser au freinage intégral qui apparaîtra dans les années 70.
La Quattro Cilindri, comme son moteur pouvait le laisser supposer, ne s'exprimera pleinement que sur les circuits rapides comme celui d'Hockenheim où Enrico Lorenzetti remportera le Grand Prix d'Allemagne en 1953 à la vitesse de 176 km/h. Malheureusement, son important couple de renversement lié à la position longitudinale du moteur et son manque de maniabilité la condamneront dès la fin 1954 suivant une politique éprouvée chez Guzzi : de résultats rapides ou un nouveau projet dans une direction technique différente. 1955 verra une nouveauté en course : l' Ottocilindri.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Fiche technique
Modèle Quattro Cilindri
Moteur
Type 4T quadricylindre longitudinal
à refroidissement liquide
Distribution double arbre à cames en tête
deux soupapes par cylindre
Cylindrée 492,3 cc
AlésagexCourse 56 mm x 50 mm
Taux de compression 11 : 1
Puissance 54 cv à 9000 trs
Alimentation injection indirecte
Transmission
Embrayage multidisque à sec
Boîte de vitesses 4 rapports
Lubrification à carter sec
Partie Cycle
Cadre treillis tubulaire
Suspension avant à roue poussée
Suspension arrière combinés ressorts-amortisseurs
Freins avant et arrière à tambour
Roues 19/18 pouces
Pneumatiques avant : 3,00 x 19 pouces
arrière : 3,25 x 18 pouces
Empattement 1400 mm
Dimensions, capacités & performances
Poids à sec 145 kg
Vitesse maxi 230 km/h
Capacité en essence 28 litres
Capacité en huile 4,5 litres
avatar
scuderia57
Admin

Messages : 2983
Points : 5929
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 61
Localisation : Monaco

http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum