Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» SIO / présentation rapide
Mar 27 Mar - 19:51 par sio

» Roland CHARRIERE
Ven 8 Déc - 17:13 par Admin

» Gerard Pradelle
Dim 26 Nov - 8:45 par bob2ben

» presentation
Ven 20 Oct - 13:48 par kakou301er

» je me présente : peredeced pour vous servir
Jeu 12 Oct - 19:10 par peredeced

» Alpine A110
Mer 4 Oct - 6:40 par frenchfan

» presentation
Lun 14 Aoû - 9:12 par Admin

» Alfa Romeo 183T
Dim 2 Juil - 19:45 par Péka

» Moi c'est la moto...
Mar 30 Mai - 16:15 par enrimores

Les posteurs les plus actifs de la semaine

visiteurs

Avril 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier


Dollar

Aller en bas

Dollar

Message par scuderia57 le Mar 12 Aoû - 19:28

Dollar

Les machines de luxe à la française

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sous le nom très américain de Dollar se cache en réalité une marque bien française. Son histoire débute en 1890 avec la production de cycles luxueux sous la dénomination « Omnium et Spencer ». Bientôt, la société étend sa gamme à des voiturettes et en 1914 elle prend le nom de « Delachanal » puis s’installe à Charenton.
Outre les bicyclettes Omnium, la marque lance ses premiers cycles sous le nom de marque Dollar. La première moto Dollar fait son apparition en 1923, il s’agit alors d’une 125cm3 mue par un moteur Moser culbuté. La gamme de deux-roues motorisés s’enrichit rapidement et sa commercialisation débute dès l’année qui suit.
En 1927, le constructeur déménage à Joinville-le-Pont et équipe la quasi-totalité de ses machines de mécaniques Chaise dont la Type K et L qui sont remplacées l’année suivante par les 350cc KSS et 500cc LSS.

Gloire et décadence

A la fin des années 20, début des années 30, les Dollar connaissent un succès grandissant dû en partie à son équipement et ses mécaniques de qualité. L’armée et la police françaises ont d’ailleurs recours aux machines Dollar.
Entre temps, la firme rachète les brevets de fabrication de la Majestic, cette moto intrigante conçue par Georges Roy directement inspirée de l’univers automobile.

A l’approche de la Seconde Guerre mondiale, la société connait quelques difficultés qu’elle tente de surmonter en proposant des machines toujours plus luxueuses. Malgré la présentation d’une nouvelle gamme dans les années 30, Dollar succombe face à un marché morose et disparait complètement au cours de la guerre.

En 1890 débute la construction de cycles de luxe sous la marque "Omnium et Spencer".
Fin 1897 est présentée une voiturette "Foucher & Delachanal".
Le 1er mars 1914, la société devient "L.Delachanal" et son siège est au 5 de l'avenue de la liberté, a Charenton (Seine).
Nouveau changement de raison sociale en aout 1922, et naissance de la "S.A.V.A.V.A."
Parallèlement à la construction des bicyclettes Omnium, "La marqe de confiance", sont alors lancés les cycles Dollar, "La bicyclette de qualité". Le blason à tête d'indien semble ,'apparaître que fin 1922, sur une publicité "DOLLAR et OMNIUM".

La première moto Dollar apparaît au salon de 1923, il s'agit d'une 125cm3 montée avec un moteur moser culbuté.

1924: Première dollar commercialisée.

1925: La production s'étoffe avec une 175 cm3 suivie d'une 250 cm3

1927:C'est l'année des grands changements chez DOLLAR. La firme quitte Charenton pour aller s'installer dans une nouvelle usine à Joinville-le-Pont.

Les moteurs Chaise sont la création de Maurice CHAISE, ancien chef de fabrication de Gnome et Rhône, assisté de Louis Edderlé, venant de chez Gnome également.

Les premiers moteurs chaise équipeent les dollar Type I, K et L, il s'agit de 175cc deux temps, 350cc et 500cc Arbre à Came en Tête (ACT)

1928: Les modèles K et L sont remplacés par les 350cc KSS et 500cc LSS. CHAISE présente une version culbutée de ses moteurs toujours en bloc moteur en 250-350 qui donneront respectivement naissance aux Type P et R L'usine dollar propose aussi une 250cc et 350cc à moteur Jap latéral, les Type N et O.


1929Apparition des modèle P2, R2, R3 et S2 avec l'avant du cadre en acier matricé et l'arrière en tube.


Mi 1930: Les cadre deviennent entierement matricés et des versions luxe et sport sont proposées à la clientelle, il s'agit des modèle P4, R4, S4, et P4S, R3S, S4S.

On voit aussi l'arrivé des moteur Jap et Mag culbutés montés avec des boite Burmann mais dans des cadre semi-matricés, ce sont les type U,V et X,Y.


1928 à 1932:C'est la grande période DOLLAR. Les DOLLAR ont beaucoup de succès, bien équipées avec des options comme :
avatar
scuderia57
Admin

Messages : 2983
Points : 5929
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 62
Localisation : Monaco

http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum