Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

matra  

Derniers sujets
» Roland CHARRIERE
Ven 8 Déc - 17:13 par Admin

» Gerard Pradelle
Dim 26 Nov - 8:45 par bob2ben

» presentation
Ven 20 Oct - 13:48 par kakou301er

» je me présente : peredeced pour vous servir
Jeu 12 Oct - 19:10 par peredeced

» Alpine A110
Mer 4 Oct - 6:40 par frenchfan

» presentation
Lun 14 Aoû - 9:12 par Admin

» Alfa Romeo 183T
Dim 2 Juil - 19:45 par Péka

» Moi c'est la moto...
Mar 30 Mai - 16:15 par enrimores

» Yamaha FJ
Mar 11 Avr - 16:33 par Admin

Les posteurs les plus actifs de la semaine

visiteurs

Janvier 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier


Porsche 356

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Porsche 356

Message par marcelo92 le Lun 11 Aoû - 17:38



Porsche 356 Coupé 1100
La Porsche 356 est présentée au salon de Genève 1949, un an après la présentation du prototype 356. Elle marque le point de départ de la production en série de Porsche mais les débuts de la petite entreprise ont encore tout de l'artisanat. La 356 est entièrement réalisée à la main. Au sortir de la guerre, le marché des voitures de sport n'est pas très dynamique, aussi la présentation du coupé Porsche attire de nombreux hommes d'affaires en Suisse et en Autriche, n'ayant pas trop souffert de la guerre. Avec 500 premières commandes enregistrées dès le salon de Genève, les ateliers Porsche à Gmünd en Autriche se montrent trop petits. L'usine de Stuttgart étant toujours occupée par l'armée américaine, Porsche doit se résoudre à sous-traiter la production au carrossier Reutter. Le cabriolet va être pour sa part confié à Heuer. Pour des raisons de coût et de facilité, l'acier remplace l'aluminium pour la carrosserie des 356 désormais produites à Stuttgart, ce qui fait que les 356 "Gmund" sont les plus rares et les plus recherchées de nos jours.

Comme l'avait souhaité Ferdinand Porsche, la 356 imaginée par son fils Ferry emprunte beaucoup d'éléments mécaniques à la Volkswagen Coccinelle, dont une boite de vitesses à 4 rapports non synchronisés, une direction floue, un freinage à tambours commandé par câbles peu efficace et un petit moteur 1L1 très limité en puissance. La conduite de la 356 séduit néanmoins les amateurs de pilotage et sa bonne aérodynamique lui permet d'atteindre 140 km/h en pointe. Sa tendance naturelle au survirage lui confère un tempérament bien trempé qui va assoir sa réputation de sportivité. Parallèlement, les succès en compétition de la Porsche 356 construisent la légende Porsche, aux 24H du mans notamment en 1951 avec une victoire de classe. Cette même année, la production réintègre Zuffenhausen.
avatar
marcelo92
Pilote
Pilote

Messages : 314
Points : 606
Date d'inscription : 05/04/2014
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum