Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

murena  larrousse  matra  

Derniers sujets
» presentation
Lun 14 Aoû - 9:12 par Admin

» Alfa Romeo 183T
Dim 2 Juil - 19:45 par Péka

» Moi c'est la moto...
Mar 30 Mai - 16:15 par enrimores

» Yamaha FJ
Mar 11 Avr - 16:33 par Admin

» Nouveau QuiZ
Ven 16 Sep - 13:16 par FOURNIER

» Présentation
Dim 24 Avr - 16:16 par enrimores

» réplique ford GT40
Dim 28 Fév - 16:43 par enrimores

» new member sadsac72
Lun 28 Déc - 16:43 par enrimores

» Remets toi vite gamin
Sam 18 Juil - 17:44 par scuderia57

Les posteurs les plus actifs de la semaine
Admin
 

visiteurs

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


Pikes Peak International Hill Climb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pikes Peak International Hill Climb

Message par countach le Jeu 31 Juil - 17:27

Pikes Peak est une course de côte, qui se tient sur la montagne de Pikes Peak, aux États-Unis, tous les ans en été. En 1915, l'aménagement d'une route vers le sommet fut entrepris, et un an plus tard, les 10, 11, et 12 août 1916, la première Pikes Peak Hill Climb fut organisée à l'initiative de Spencer Penrose, le propriétaire d'un hôtel qui avait financé l'aménagement de la route. Rea Lentz, un jeune pilote de 22 ans originaire de Seattle, conduisit ainsi sa Romano Demon Special jusqu'au sommet devant quelques milliers de spectateurs le 12 août, en 20 min 55 s 6, inscrivant ainsi en premier son nom au palmarès du Penrose Trophy.
C'est la troisième plus ancienne course automobile officielle encore active aux États-Unis, après la Course de côte du Mont Washington(1904), et les 500 miles d'Indianapolis (dont la première épreuve a lieu en 1911).


Le tracé est long de 19,93 km et présente 156 virages. Le départ a lieu à 2 865 mètres d'altitude et se termine environ 1 440 mètres plus haut, d'où son surnom : « La course vers les nuages » (« The race to the clouds »). La différence d'altitude, et donc de pression de l'air, est telle qu'elle influence notablement la puissance des moteurs entre le départ et l'arrivée. Cette différence d'altitude amène également des caractéristiques climatiques constamment changeantes, avec des expositions au soleil variables et perturbant de façon importante les pilotes. En arrivant près du sommet, le ravin atteint 600 mètres au plus haut (il existe peu de barrières de protection).
À partir de 2012, le tracé est désormais entièrement goudronné, ce qui modifie le profil de l'épreuve, et ne rend plus les temps comparables avec les années précédentes où la course n'était pas entièrement sur bitume.
Du fait de la puissance des véhicules et de la piste, qui est particulièrement poussiéreuse et glissante, les voitures sont équipées d'énormes ailerons à l'avant et à l'arrière, pour les plaquer au sol. Ces appendices sont devenus une sorte de signature des véhicules participant à cette course.

Aujourd'hui, la course est divisée en une quinzaine de catégories. De la moto à la voiture en passant par le quad ou les camions, chaque véhicule est représenté. La catégorie la plus célèbre et la plus spectaculaire reste la catégorie Unlimited, où s'affrontent des monstres de plus de 1 000 chevaux.

L'épreuve a été rendue célèbre grâce au documentaire de Jean-Louis Mourey intitulé Climb Dance, mettant en scène Ari Vatanen et laPeugeot 405 T16 Pikes Peak. Ce film de cinq minutes a été primé dans différents festivals américains.
C'était l'époque où Audi et Peugeot rivalisaient de performance. Audi avait commencé en 1984 avec Michèle Mouton (2e place), qui gagna en 1985 en améliorant de 13 secondes le précédent record avec un temps de 11 min 25 s 39. L'année suivante, Bobby Unser se chargea de descendre le record à 11 min 9 s 22. En 1987, Walter Röhrl fut dépêché pour lutter contre l'armada Peugeot et ses trois 205 Turbo 16. Résultat, Audi est le premier constructeur à descendre sous les 11 minutes en établissant un nouveau record en 10 min 47 s 85.
C'est en 1988 que Peugeot va prendre la relève d'Audi, qui fut invité à ne pas se représenter après quelques victoires consécutives. Ari Vatanen réussira à battre le temps de Röhrl, mais de justesse : 10 min 47 s 22, soit 63 centièmes de mieux seulement. L'année suivante, Peugeot signera une deuxième victoire consécutive grâce à Robby Unser, mais celui-ci n'améliorera pas le chrono de Vatanen.


Le record fut de nouveau battu en 1994 : au volant de sa Toyota Celica Turbo, Rod Millen signe un temps de 10 min 4 s 06.
Le 1er juillet 2006, Nobuhiro Tajima, patron de Suzuki Sport, a tenté de battre le record de Millen au volant d'un Suzuki Sport Grand Vitara préparé de 940 ch. Les conditions météo ont obligé les organisateurs à réduire le parcours. Le chrono réalisé a été de 7 min 38 s.
L'édition 2007 est la bonne pour Nobuhiro Tajima. Au volant de sa Suzuki Sport XL7 Hill Climb Special, il parvient enfin à établir un nouveau record sur le parcours complet avec un temps de 10 min 1 s 408, battant ainsi le record vieux de treize ans de Rod Millen de 2,6 secondes.
L'édition 2011 est également bénéfique pour Nobuhiro Tajima. Au volant de sa Suzuki SX4 de 910 chevaux pour un poids de 950 kg, il parvient enfin à établir un nouveau record sur le parcours complet avec un temps de 9 min 51 s 278, battant ainsi son propre record. Le Néo-Zélandais Rhys Millen n'a pu ni battre de record, ni passer sous les 10 minutes, se contentant d'un temps de 10 min 9 s 242 et de la seconde position.


L'édition 2012 permet à Rhys Millen de battre le record du tracé en signant un chrono de 9 min 46 s 164, au volant d'une Hyundai Genesis Coupé, modifiée pour la catégorie Time Attack, tandis que le Français Romain Dumas avait déjà signé le meilleur temps du tracé en 9 min 46 s 181, c'est-à-dire 17 millièmes de secondes de plus que le chrono établi par l'Américain. Cette édition 2012 fut la première disputée sur un parcours intégralement asphalté, et que les mauvaises conditions météo sur le haut du parcours (pluie et grêle) ont obligé les pilotes à lever le pied dans les derniers kilomètres. Le temps de référence de Rhys Millen pouvait donc être facilement battu dans une prochaine édition de la course.
L'édition 2013 se tient le 30 juin. 


Les motos aussi!


Peugeot Sport a décidé d'engager un véhicule, sur la base de la 208. Cette Peugeot 208 T16 Pikes Peak a un rapport poids/puissance de 1 ch/kg(875 ch/875 kg) qui lui permet une accélération de 0 à 100 km/h en 1,8 s, c'est-à-dire aussi bien qu'une Formule 1. Tout un engouement se fait autour du pilote français nonuple champion du monde des Rallyes WRC Sébastien Loeb qui, bien qu'il participe pour la première fois à la « montée vers la nuages », est un des favori avec Rhys Millen et le Français Romain Dumas et a pour objectif de battre le record de Rhys Millen. Meilleur temps des qualifications, Loeb s'élance en premier dans l'ascension et, avec un temps de 8 min 13 s 878 il bat l'ancien recordde plus d'une minute et demie. Deuxième au classement, Rhys Millen bat lui aussi son ancien record de 44 secondes avec 9 min 2 s 192, Jean-Philippe Dayraut est troisième avec9 min 42 s 740. Romain Dumas, meilleur temps du tracé en 2012 et un des favoris cette année, a dû abandonner à cause d'un problème de batterie.




Notre Sebastien national, a l’assaut de cette fameuse côtes....

avatar
countach
Pilote
Pilote

Messages : 165
Points : 256
Date d'inscription : 01/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum