Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» presentation
Ven 20 Oct - 13:48 par kakou301er

» je me présente : peredeced pour vous servir
Jeu 12 Oct - 19:10 par peredeced

» Alpine A110
Mer 4 Oct - 6:40 par frenchfan

» presentation
Lun 14 Aoû - 9:12 par Admin

» Alfa Romeo 183T
Dim 2 Juil - 19:45 par Péka

» Moi c'est la moto...
Mar 30 Mai - 16:15 par enrimores

» Yamaha FJ
Mar 11 Avr - 16:33 par Admin

» Nouveau QuiZ
Ven 16 Sep - 13:16 par FOURNIER

» Présentation
Dim 24 Avr - 16:16 par enrimores

Les posteurs les plus actifs de la semaine

visiteurs

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


Panhard allumage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Panhard allumage

Message par scuderia57 le Mar 29 Juil - 14:36

Panhard Racing Team
Copyright © 2010


 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

LE BI-CYLINDRE ET LA COMPETITION : FICHE ALLUMAGE

Dans un moteur pour un fonctionnement optimal, le mélange air + essence doit exploser lorsque le piston est au PMH (Point Mort Haut), afin de lui transmettre le plus possible de puissance pendant sa descente vers le PMB (Point Mort Bas).
Or, le mélange air + essence a une vitesse d’inflammation relativement fixe, entre 20 et 35 mètres/seconde. C’est à dire que l’explosion n’est pas instantanée (vitesse de propagation du front de la flamme).
Si on déclenchait l’étincelle au PMH, du fait de la vitesse de propagation du front de flamme, le piston commencerait à recevoir la poussée de l’explosion trop tard (il serai déjà en train de descendre vers le PMB).
La puissance de l’explosion serait donc beaucoup moins efficace et le moteur aurait moins de couple (et sur une Panhard autant essayer de pas perdre le peu de couple que l’on a sous le pied).
C’est pourquoi l’étincelle doit être déclenchée un peu avant que le piston soit au PMH, c’est ce qu’on appelle l’avance à l’allumage.
Le mélange air + essence s’enflamme donc un peu avant le PMH et le début de l’explosion en elle-même à lieu au PMH
Cette avance est généralement donnée en degré puisqu’il s’agit d’un repère sur le volant moteur.

Chaque modèle d’allumeur dispose de courbes de modifications d’avance spécifique.
Attention, si l’on donne trop d’avance à l’allumage, l’explosion commencera avant le PMH et la fin de la remontée du piston sera freinée par l’explosion. En plus de perdre énormément de puissance, ce phénomène abime prématurément le moteur, c’est le cliquetis => Il vaut mieux ne pas avoir assez d’avance que d’en avoir trop.
Le calage de l’avance initial est déterminé par les courbes d’avances à l’allumage qui sont spécifiques à l’allumeur.
Le réglage de l’avance à l’allumage :
Observation :
1 – pas assez d’avance  le moteur ne tire pas
2 – Trop d’avance  piston percé.

L’avance à dépression ne se justifie pas sur ce moteur.
Rappel important :
Tous les moteurs à combustion interne de ce type se calent entre 30° et 32° avant le, PMH.
C’est la conception de l’allumeur qui fait la différence.
Il y a deux sortes d’allumeurs :
1- Allumeur sans avance centrifuge :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Soit 9 à 9 dents et demi avant PMH = 32° Maxi.
2 – Allumeur avec avance centrifuge :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Soit 5 à 5 dents et demi avant le PMH = <>18° en statique + 4 dents en dynamique.
Comment les reconnaître :
Un indice visuel par la hauteur du corps qui est plus haut pour l’allumeur avec avance.

Conception technique :
Il y a à l’intérieur du corps 2 masselottes opposées et articulées, maintenues par des ressorts


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A 2.000 t/mn, ces masselottes s’écartent par le force centrifuge et font tourner la came solidaire en rotation de ces masselottes, de la valeur de 4 dents en plus : c’est le complément d’avance, soit : 5,5 + 4 dents = même valeur d’avance que l’allumeur sans avance : 9,5 dents = 32° maxi.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L’avantage de cet allumeur sur nos voitures (PL17, Z ou 24..), c’est qu’il permet au moteur d’être plus souple, principalement en ville, n’engendrant aucun à-coup, car l’avance est d’environ 18°.
A l’accélération, le moteur reprend ses 32° environ. De plus le démarrage ne se fait en pleine avance, ce qui entraine moins d’efforts à fournir pour le démarreur.et la batterie.

Par contre pour nos voitures de compétition (Racer, Monomill, barquettes…) , il n’y a pas de raisons pour monter un allumeur sans avance centrifuge = 32°
Remarques :
Sur certains modèles de voitures, il existe une liaison soit :
- avec le starter (PL17, 24,…)
- par une manette.

Ces dispositifs permettent par l’articulation angulaire de l’allumeur, de supprimer au démarrage du moteur ou de régler l’avance à sa guise (HBR, Monomill).
Je considère que c’est un avantage !
Raisonnement et justification arithmétique des degrés en nombre de dents :
- Pour faciliter la mise en service et le réglage par l’opérateur, on a l’habitude de compter le nombre de dents.
- Un tour de couronne (volant moteur) = 104 dents et 360°. Soit la veleur d’une dent = 360 / 104

Les angles s’expriment en degré = °, minute = ‘ et seconde =‘’
Ici 1 dent = 3°27’41’’ soit environ 3°30
Quand vous réglez à, 9 dent et demi, vous avez 3°30 x 9,5 = 32°
Quand vous réglez à, 5dent et demi, vous avez 3°30 x 5,5 = 18°
A l’accélération = + 4dents, soit 3°30 x 4 = 14° en plus soit 18° + 14° = 32° avant le PMH.


Jean Claude GUNY
avatar
scuderia57
Admin

Messages : 2983
Points : 5929
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 61
Localisation : Monaco

http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum