Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» SIO / présentation rapide
Mar 27 Mar - 19:51 par sio

» Roland CHARRIERE
Ven 8 Déc - 17:13 par Admin

» Gerard Pradelle
Dim 26 Nov - 8:45 par bob2ben

» presentation
Ven 20 Oct - 13:48 par kakou301er

» je me présente : peredeced pour vous servir
Jeu 12 Oct - 19:10 par peredeced

» Alpine A110
Mer 4 Oct - 6:40 par frenchfan

» presentation
Lun 14 Aoû - 9:12 par Admin

» Alfa Romeo 183T
Dim 2 Juil - 19:45 par Péka

» Moi c'est la moto...
Mar 30 Mai - 16:15 par enrimores

Les posteurs les plus actifs de la semaine

visiteurs

Juin 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


GT 40

Aller en bas

GT 40

Message par Fada33 le Sam 26 Avr - 10:01

[size=32][size=48]GT40 Brightwheel...[/size]
[/size]Réunir la bonne personne au bon moment pour faire la bonne découverte, relève d'un hasard déroutant.
Non seulement parce qu'il est extrêmement rare (le hasard)..., mais, surtout, parce qu'il entrouvre la porte de tous les coups réussis ou ratés faute d'un des trois éléments d'une subtile équation, en ce cas : "la bonne personne".



Trouver les ossements de Lucy, la gourmette de Saint-Exupéry ou les papiers de Steve Fossett avant son avion est déjà incroyable vu la grandeur de la botte de foin et les énergies déployées pendant des mois ou des années pour mettre la main sur la fameuse aiguille.
Mais encore faut-il que ça fasse tilt dans la tête du découvreur.
Un quidam non averti, trouvant la gourmette trop beauf, les papiers polluants ou les ossements dégoûtants, aurait vite fait de jeter le tout à la poubelle.
Idem pour un chaînon scientifiquement manquant, un tableau de maître, une demande en mariage, un article sur les extraordinaires chais avant-gardistes en Espagne, voire sur la collection complète de la Divine Comédie de Salvatore Dali en version livres reliés or sur tranche (et en poids) ou en version lithographies originales... et, pour ce qui fait le fond de ce panneau..., sur une Brightwheel GT40, coté "la bonne personne"... et sur la dite "bonne personne", coté Brightwheel GT40... 
Le genre de choses qui, lorsqu'on mesure la chance de tomber dessus, peut changer une vie, ou en tout cas une vision...
À tout le moins un jour de la semaine.
C'est ce qui s'est passé vendredi passé.
L'annonce sera donc brève et concise : Après un (long) essai concluant, la GT40 jaune que vous connaissez toutes et tous pour avoir fait l'objet (dans les pages de GatsbyOnline), de divers articles parfois assez cru dans ma manière de caricaturer divers intéressés à cet engin..., a été filmée par deux intrépises journalistes de la télévision Suisse !
Nous sommes allés jusqu'aux alentours du château de Chambord, pour immortaliser l'évènement.



Voici la vidéo formant le premier contact réel qu'à eu la "bonne personne"..., embarquée dans un essai tonitruant, parfois jusqu'à plus de 300km/h...
Un voyage que cette "bonne personne" (en double sens) a effectué depuis Tournai (en Belgique) jusqu'au château de Chambord..., avant de s'en revenir !
Attachez votre ceinture, c'est parti...
La conduite de cette GT40, c'est du bonheur en plusieurs couches, pour celui qui la conduit et aussi pour celui (ou celle, mais c'est pour plus tard), qui s'y fait conduire. 
Je le sais parce que ça faisait 8 ans que je faisais interminablement la répétition générale...



J'ai gambadé tant et tant de fois à son volant..., de Bruxelles à Monaco, jusqu'à Rome puis Venise, ainsi qu'à Paris, au Mans, au Nurbürgring... et tout autour d'ailleurs de-çi et de-là..., que ce ne sont que souvenirs émus dans ma tête qui en attrape mal !
Partout ou j'ai déambulé à son volant, des quidams regardaient l'engin avec des airs béats de consternation interrogative... et sitôt parqué, des centaines de gens, des sympas et des beaufs, s'agglutinaient alentours et collaient leurs nez contre les plexiglas...
J'ai toujours salué chacun et plus encore chacune qui alors, l'un l'autre et les uns les autres, m'ont déballé toutes leurs collections virtuelles emmagasinées dans leurs cerveaux..., poussant des hooo et haaa... !
Lorsque des fans-fanatiques (si, si...) me faisaient des grands signes enjoués..., indéconcentrable j'ai toujours répondu d'un geste auguste, parfois d'un doigt salvateur...



Qui crée qui interprète ?
Qui est acteur qui est spectateur ?
Tout est dans tout.
Applaudissements.
Merdeci !
De la même manière qu'on peut interpréter le sourire de la Joconde ou voir des formes d'animaux dans les nuages, on peut aussi créer un fil rouge entre des gens, des lieux et des événements qui n'ont rien à voir les uns avec les autres.
Ha, vous voyez ?
Casse-gueule ?
Y a cas s'y essayer !
D'une bonne réflexion ne naît pas toujours une bonne action, ça se saurait.
Mais lorsque c'est le cas, c'est confondant pour tous les membres de la grande famille des "Yaqua" et autres "On devrait", "Faudrait" et "Il suffirait".

 

Quand "la bonne personne" dont je causais en première partie de ce billet, m'a dit : "Le beau n'est pas que l'esthétique c'est aussi le rapport entre l'objet et son utilisateur".
Inutile d'intégrer du coup la famille "Culpabilisons" et ses fameux cousins "Ha, si j'avais les sous".
Et encore moins la famille "Bonne conscience"..., car si d'une bonne action, loin d'être isolée (il y a plein d'exemples dans GatsbyOnline), peut au moins naître une bonne érection réflexion..., c'est toujours mieux que rien ou n'importe quoi...



Comme quoi, le bonheur de rouler à 300km/h est en finale, fort peu de chose, particulièrement alors que le système capitaliste est en train de se casser la g...., ce qui l'amplifie (le bonheur)...
avatar
Fada33
Pilote
Pilote

Messages : 283
Points : 449
Date d'inscription : 03/04/2014
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum