Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» presentation
Lun 14 Aoû - 9:12 par Admin

» Alfa Romeo 183T
Dim 2 Juil - 19:45 par Péka

» Moi c'est la moto...
Mar 30 Mai - 16:15 par enrimores

» Yamaha FJ
Mar 11 Avr - 16:33 par Admin

» Nouveau QuiZ
Ven 16 Sep - 13:16 par FOURNIER

» Présentation
Dim 24 Avr - 16:16 par enrimores

» réplique ford GT40
Dim 28 Fév - 16:43 par enrimores

» new member sadsac72
Lun 28 Déc - 16:43 par enrimores

» Remets toi vite gamin
Sam 18 Juil - 17:44 par scuderia57

Les posteurs les plus actifs de la semaine

visiteurs

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


"Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par michel lovaty le Lun 9 Fév - 15:44

Je vous trouve très dur et très subjectif vis à vis des pilotes payants.
Que croyez-vous ? Qu'il suffit de dire :"j'aime ce sport pour décrocher un volant".
En F.1,les "payants"ont,pendant plusieurs décennies,complétés,utilement,le
plateau des grilles de départ pour le plus grand bonheur des organisateurs et
du public.
Si je prends,comme exemple,mon cas personnel,sans sponsors,je n'aurai jamais
pu poser mes fesses dans le baquet d'une voiture de course ! Eh,oui,j'étais un
pilote "payant". Je n'en ai,nullement,honte. Au contraire !!
Devenir un homme "sandwich" ne m'a posé aucun problème dès l'instant ou je
pouvais assouvir ma passion.
A bon entendeur ...

michel lovaty
Pilote
Pilote

Messages : 228
Date d'inscription : 28/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par FOURNIER le Lun 9 Fév - 16:16

Ah bien sûr il y a aussi ces cas que tu cites. Mais ma réflexion était d'ordre générale. De toute façon il n'y a qu'un seul champion chaque année !

J'ai abandonné ma licence après 1 an et demi...avec mon compte en banque plutôt maigre ! N'ayant pas de sponsors (je n'en ai pas cherché)...c'était il y a presque un demi siècle !!!

FOURNIER
Modérateur
Modérateur

Messages : 759
Points : 886
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 71
Localisation : Vendée 85630

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par michel lovaty le Lun 9 Fév - 17:06

@Michel Fournier : nous avons un point commun !!
Quand j'ai jeté l'éponge,en 1987,j'étais interdit bancaire !!! Mais,je m'en fichais.
J'étais allé jusqu'au bout de mon rêve de gosse...
"Kenavo".
avatar
michel lovaty
Pilote
Pilote

Messages : 228
Points : 302
Date d'inscription : 28/06/2014
Localisation : Morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par FOURNIER le Lun 9 Fév - 17:14

@michel lovaty : voilà ce qu'est un vrai passionné !

FOURNIER
Modérateur
Modérateur

Messages : 759
Points : 886
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 71
Localisation : Vendée 85630

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par bobossfr le Lun 9 Fév - 17:54

Certains regrettent cependant cette recrudescence des pilotes payants, à commencer par Martin Whitmarsh : « Je trouve personnellement cela triste qu’il y ait tant de pilotes payants en Formule 1, » regrette le directeur de l’écurie McLaren, en parallèle des essais privés de Jerez. « Le nombre a augmenté et je suis sûr que c’est bien pour ceux qui peuvent se le permettre, mais on pourrait espérer ne pas avoir à engager des pilotes payants dans le pinacle des sports mécaniques. Ça signifie qu’il y a quelques bons et jeunes pilotes professionnels qui ne peuvent pas venir et qui ne viennent pas. Le roulement des pilotes est désormais très faible et donc les équipes deviennent conservatrices et ne prennent pas de risques, cela se matérialise par des ressources immédiates pour l’équipe mais ça ne se concrétise pas dans le développement de leur potentiel futur pilote. C’est triste à dire mais la raison pour laquelle certains de ces garçons sont des pilotes payant – pas tous – c’est qu’ils ne sont fondamentalement pas assez bons pour être en Formule 1. » clown



Si Bob Fernley, directeur adjoint de l’écurie Sahara Force India reconnaît, dans Autosport, avoir « du mal avec la notion de “pilote payant” » et estime que « les pilotes qui sont en Formule 1 sont de très bonne qualité » et que « le fait qu’ils aient la possibilité d’apporter un budget en plus ne devrait pas être perçu négativement », Felipe Massa abonde quant à lui dans le sens de Martin Whitmarsh en critiquant notamment la pression qui s’exerce sur les pilotes pour qu’ils apportent un budget : « Nous savons que beaucoup de pilotes, pour arriver en Formule 1, doivent désormais avoir des sponsors et de l’argent, notamment dans les petites équipes. Honnêtement, ce n’est pas une bonne chose pour la Formule 1. »  Shocked



Pour sa part, Martin Whitmarsh pointe du doigt le manque de renouvellement dans les viviers de la Formule 1 que sont les formules de promotions, à commencer par le GP2 Series où trois des cinq rookies recrutés cette saison ont usé leurs fonds de culotte pendant plus de trois saisons : « Si lors du développement d’une formule [de promotion], on détermine qu’un pilote ne peut rester que deux ans et que chaque écurie doit engager un débutant, je pense qu’on purifierait le système pour qu’il permette aux pilotes d’y faire leurs preuves. Ce serait bien et je le dis depuis longtemps : avoir des pilotes, dans les catégories de promotion, qui sont là pendant quatre ou cinq ans parce qu’ils ne peuvent pas se permettre d’aller ailleurs, ça engorge le système. Si ART et les écuries de pointe devaient engager un débutant, alors il y aurait une bataille pour s’attribuer ses services. Un bon pilote débutant pourrait émerger parce que ces grandes écuries ont besoin de lui. » 
avatar
bobossfr
Pilote
Pilote

Messages : 194
Points : 258
Date d'inscription : 10/12/2014
Age : 52
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par countach le Lun 9 Fév - 18:05

La question est surtout de savoir qu’est-ce qu’un pilote payant. Car nombreux sont les pilotes à avoir bénéficié de soutiens financiers importants.


Alain Prost a bénéficié du soutien de Elf via sa filière.
 Fernando Alonso a bénéficié du soutien de la Telefonica puis de Santander.
 Niki Lauda a bénéficié de l’apport (dont une parite imaginaire) de banques autrichiennes.
 Nelson Piquet a bénéficié du soutien de Parmalat.
 Michael Scumacher a bénéficié du soutien de Mercedes.


En piste, la différence s’est néanmoins faite sur le talent, la vitesse, la gestion de course. L’appelation “pilote payant” est née dans les années 80 quand certains richissimes garçons se payaient un tour de manège, en quelque sorte. Mais depuis quelques saisons, le phénomène se rarifie tellement qu’il n’existe plus aujourd’hui de pilote sans talent. Maldonado a fait ses preuves, comme Sergio Perez. Seront-ils champion du monde? Peut-être pas, mais le soutien dont ils bénéficient n’est pas synonyme de manque de talent.


Pour évoquer Lotus, n’oublions pas que Romain Grosjean a bénéficié du soutien de Total…
avatar
countach
Pilote
Pilote

Messages : 165
Points : 256
Date d'inscription : 01/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par FOURNIER le Lun 9 Fév - 18:17

Très bons débats avec des différences sensibles sur le talent.

En fait pas facile de déterminer celui qui possède le "plus" pour être un bon.

FOURNIER
Modérateur
Modérateur

Messages : 759
Points : 886
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 71
Localisation : Vendée 85630

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par scuderia57 le Lun 9 Fév - 18:27

Bird déplore le "cercle vicieux" de la F1 et des pilotes payants

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Auparavant pilote de réserve pour Mercedes, Sam Bird n’a jamais réussi à obtenir sa chance en Formule 1. Malgré des résultats intéressants en GP2 ou en Formule Renault 3.5, le Britannique s’est tourné vers l’Endurance et la Formule E. Il regrette l’importance du budget pour accéder à la catégorie reine, qui barre souvent la route à des jeunes pilotes sans moyens.

"La Formule 1 ne va pas regarder et se dire "Mon Dieu, c’est un bon pilote, il me le faut". A moins que vous ayez un puits d’argent sans fond, ils ne vous regardent pas vraiment", déplore Bird dans les colonnes du Times. "La Formule 1 a besoin de jeunes sur le long terme, car cela fait plusieurs années que Fernando Alonso, Nico Rosberg, Lewis Hamilton et Jenson Button sont là, et quand ils vont partir, avec qui allons-nous nous retrouver ?"

Si Sam Bird met en cause cette omniprésence de l’apport financier d’un pilote pour accéder à la F1, il comprend également que ce système n’évoluera pas à court terme en raison des tenants et aboutissants d’une discipline qui fait la part belle aux plus grandes équipes.

"Les grandes équipes dépensent tellement d’argent pour prendre des points et obtenir la prime qui les rend plus riches. C’est juste un cercle vicieux en faveur des grandes équipes, donc les petites équipes n’ont pas d’autre choix que de prendre des pilotes qui ont 15 ou 20 millions d’euros", ajoute Bird.

"Il y a des pilotes, que ce soit moi-même ou des pilotes en GP2 ou en Endurance, qui ont eu le potentiel ou les résultats requis pour justifier une chance mais ne l’ont jamais eue à cause d’un manque d’argent. C’est très frustrant mais c’est ainsi et cela ne va pas changer."
avatar
scuderia57
Admin

Messages : 2983
Points : 5929
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 61
Localisation : Monaco

http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par scuderia57 le Lun 9 Fév - 18:36

Une réflexion qui a du bon sens non?

Alors que l’IndyCar a été confrontée à une baisse d’intérêt des fans depuis le milieu des années 1990 et la création de l’IRL et du CART, a montré de récents signes d’encouragements.

Les audiences TV de l’IndyCar ont augmenté constamment cette saison et le package technique choisi depuis 2012 offre des courses spectaculaires.

Très proches de ses supporters, les pilotes sont actifs sur les réseaux sociaux, accessibles dans le paddock et présents  lors des séances d’autographes organisées par la série.

Montoya pense donc que la F1 pourrait s’inspirer de l’IndyCar pour sortir de son « manque » de popularité.

« Premièrement la F1 doit changer le son des moteurs, a avoué le Colombien. La situation est difficile car jamais la F1 n’a parlé d’économie d’argent précédemment. Les équipes continuent de dépenser de l’argent à travers le monde et je suis sûr qu’une seule d’entre elle pourrait sponsoriser toute l’IndyCar. Pour impliquer les fans, il suffit de regarder ce qui se fait ici. Tout est fait pour eux, et il ne s’agit pas seulement de marcher dans les paddocks et d’approcher les voitures comme c’est le cas en NASCAR. En F1 tout est fermé, on ne peut rien voir. C’est une façon très européenne de voir les choses, ils pensent que c’est un sport mais avant tout il faut que les fans apprécient le spectacle. »
avatar
scuderia57
Admin

Messages : 2983
Points : 5929
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 61
Localisation : Monaco

http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par countach le Lun 9 Fév - 19:53

Changement de décor pour la page d’accueil!


Personnellement j'aime bien. 05
avatar
countach
Pilote
Pilote

Messages : 165
Points : 256
Date d'inscription : 01/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par FOURNIER le Lun 9 Fév - 20:38

Ca donne envie ! Remarquable !

FOURNIER
Modérateur
Modérateur

Messages : 759
Points : 886
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 71
Localisation : Vendée 85630

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par CMTARGA le Lun 9 Fév - 23:15

Moi aussi ça me plait mieux.... lol! lol! lol!
avatar
CMTARGA
Pilote
Pilote

Messages : 214
Points : 279
Date d'inscription : 06/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par michel lovaty le Mar 10 Fév - 15:36

Pas mal,effectivement,le changement de décor pour la page d'accueil du site.
Il est,nettement,plus explicite !
Du coup,le nom "Restoremania" ne se trouve t-il pas en décalage ?

PS: après tout,cette opinion n'engage que moi...ne valant pas "parole d'évangile".
avatar
michel lovaty
Pilote
Pilote

Messages : 228
Points : 302
Date d'inscription : 28/06/2014
Localisation : Morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par michel lovaty le Mar 10 Fév - 15:54

@"countach" : je réponds à ton précédent "post". La notion de "pilote-payant"
trouve son origine,bien avant,les années 80.

A ma connaissance,l'un des précurseurs fut le canadien George Eaton qui,à la
fin des "sixties",financera son volant chez BRM,en puisant dans la caisse
paternelle ! Pour le plus grand bonheur de son patron,Louis Stanley !!
Sans cette manne financière,le canadien aurait-il accédé à la F.1 ?? Pas sûr...
Et pourtant,passionné par ce sport,il n'hésita pas à dilapider le patrimoine
familial pour assouvir la dite-passion ....

PS: à mon humble avis,pour continuer cet excellent débat,il serait utile de se
mettre d'accord sur la définition de "pilote-payant".
avatar
michel lovaty
Pilote
Pilote

Messages : 228
Points : 302
Date d'inscription : 28/06/2014
Localisation : Morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par BM63 le Mar 10 Fév - 18:53

Ce que j'appelle un "pilote-payant", c'est un pilote qui arrive du jour au lendemain a acheter un volant dans une écurie, sans être passé par les formules de promotions comme à l'époque. 08
avatar
BM63
Pilote
Pilote

Messages : 382
Points : 648
Date d'inscription : 03/04/2014
Age : 43
Localisation : Givord

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par scuderia57 le Mar 10 Fév - 19:02

michel lovaty a écrit:Pas mal,effectivement,le changement de décor pour la page d'accueil du site.
Il est,nettement,plus explicite !
Du coup,le nom "Restoremania" ne se trouve t-il pas en décalage ?

PS: après tout,cette opinion n'engage que moi...ne valant pas "parole d'évangile".

Tout à fait de ton avis Michel mais le problème c'est que si on change de nom, on ne sera plus répertorié sur Google et autres et il nous faudra encore de nombreux mois pour retrouver des membres.

Si toutefois une personne compétente pouvait nous indiquer la marche à suivre pour ne pas perdre l' acquis, ce serait génial...
J'attends une aide dans ce domaine, parce que l'informatique et moi ça fait deux. 16

De plus j'attends des propositions d'un éventuel changement de nom, à vous de jouer.
avatar
scuderia57
Admin

Messages : 2983
Points : 5929
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 61
Localisation : Monaco

http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par michel lovaty le Mer 11 Fév - 1:26

@"BM63": pas sûr que nous ayons la même définition. Quantité de pilotes ont
"navigué" dans les formules promotionnelles,du mieux qu'ils ont pu,avant de
conquérir le "Graal".
Tu sais,quand tu vis,intensément,une passion,le reste importe peu. Tu n'as
qu'un seul objectif : progresser encore et encore... Tu connais le proverbe :
"qui veut la fin,veut les moyens".
avatar
michel lovaty
Pilote
Pilote

Messages : 228
Points : 302
Date d'inscription : 28/06/2014
Localisation : Morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par michel lovaty le Mer 11 Fév - 1:36

@"scuderia57" : j'ai réfléchi au problème.
Effectivement,quand tu changes de nom,tu risques de perdre toutes les
références du site ainsi que les modalités de diffusion. Etant donné que tous les
liens sont attachés au nom du site.

La seule possibilité est de créer,en parallèle,un nouveau site,identique au
précédent avec tout ce qui le compose,sous un nom différent. Quand ton
nouveau site est "calé",tu supprimes l'ancien.

A mon avis : opération risquée et fastidieuse. Donc,ne change rien pour
l'instant. Je continue à chercher et te tiens au courant.

PS: euh...je suis un peu hors sujet,non ?
avatar
michel lovaty
Pilote
Pilote

Messages : 228
Points : 302
Date d'inscription : 28/06/2014
Localisation : Morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par scuderia57 le Mer 11 Fév - 10:19

En tout cas merci Michel, pour te donner de la peine, ton idée n'est peut être pas si mal que ça!
avatar
scuderia57
Admin

Messages : 2983
Points : 5929
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 61
Localisation : Monaco

http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par CMTARGA le Mer 11 Fév - 15:51

Bon pour changer de sujet je vous propose en quelques lignes "mon délire" pour un nouveau règlement de la F1 en espérant que cela en inspirera certain et que d'autres me prendront pour un doux dingue..le tout c'est de participer...

En préambule ma philosophie de la F1 je l'ai déjà écrit c'est qu'il s'agit avant tout d'un championnat de pilotes pas de grands constructeurs que ces derniers viennent comme fournisseur de moteurs c'est tout ce qu'on leur demande.

Pour empêcher l'effroyable escalade technologique mon règlement idéal c'est liberté totale pour le moteur ( essence électrique diesel eau ou pisse d'âne , nbr de cylindres turbo ou pas on s'en fout) seule la puissance est limitée ( on voit et on a vu que dans d'autres championnat c'est parfaitement mesurables et limitables).

Par contre coque commune fournie par la FIA et aérodynamique unique simple ( un aileron av mono plan et arrière biplan) figée pour tout le monde.

Avec ces deux points on autorise les développements moteurs pour les constructeurs mais on limite toute les développements aéro qui ne servent à rien et qui tuent le spectacle.

La coque commune limite les couts et fige les études de suspensions d'autant que je suis également pour la liberté des pneus plus question d'un seul manufacturier. Il est bien plus simple et beaucoup moins cher de faire des gommes tendres que des études aéro et dynamiques au banc pour gagner 3/10ème..

 Enfin interdiction formelle de tout aide au pilotage par la suppression toute liaison stand voiture et ça c'est le plus délicat à contrôler.. Je  me souviens que JP JARIER à ce propos en son temps avait préconisé l'absence de batterie sur les F1 (plus d'électricité plus de liaison ) .Difficile de mettre ça en place aujourdh'ui...si vous avez une idée ...

Voilà mon délire du jour...à vos plumes si ça vous inspire !
avatar
CMTARGA
Pilote
Pilote

Messages : 214
Points : 279
Date d'inscription : 06/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par michel lovaty le Mer 11 Fév - 16:22

@"CMTARGA" : effectivement,délirant !!!!!!!!!! Tu fumes quoi ???
Regarde dans le rétroviseur : toutes les formules "monotypes" ont échoué dans
leurs objectifs. Et,ce d'une manière lamentable,tuant la F.2,la F.5000...
Mais,si j'ai bien décrypté ton propos,tu reviens,d'une certaine façon,à la F.1
"3 litres"(ou 3000 cm3) qui,de mon point de vue,représenta le meilleur
compromis.
avatar
michel lovaty
Pilote
Pilote

Messages : 228
Points : 302
Date d'inscription : 28/06/2014
Localisation : Morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par CMTARGA le Mer 11 Fév - 16:53

Merci Michel de participer à mon délire....

Attention il ne s'agit pas d'une formule monotype puisque toutes les motorisations sont possibles (pas seulement le 3000 atmo) , les pneus sont libres ça fait deux sacrés espaces de liberté non ? 

Seules la coque et l'aéro sont monotypes...
avatar
CMTARGA
Pilote
Pilote

Messages : 214
Points : 279
Date d'inscription : 06/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par michel lovaty le Mer 11 Fév - 17:24

@"CMTARGA" : certes! Mais,explique moi comment tu vas caser un V.6,un V.8
ou un V.12 dans un chassis "monotype" dans la mesure ou chaque moteur a des
mensurations différentes de son voisin.
Si tu réussis ce tour de force,je te paye ce que tu veux !!!!!!!!!!
avatar
michel lovaty
Pilote
Pilote

Messages : 228
Points : 302
Date d'inscription : 28/06/2014
Localisation : Morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par CMTARGA le Mer 11 Fév - 17:42

Il me semble qu'il existe déjà des coques par exemple des protos qui ont des "attaches universelles" pour recevoir plusieurs si ce n'est tous types de moteurs...Le seul problème à mon sens ( mais je suis un peu singlé) c'est les attaches de suspensions arrières ( j'imagine pas un moteur à l'avant...  quoi que...) selon le type de moteurs.

(T'as vu mon avatar ...)
avatar
CMTARGA
Pilote
Pilote

Messages : 214
Points : 279
Date d'inscription : 06/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par marcelo92 le Mer 11 Fév - 17:47

C'est pas du délire, c'est super intéressant! C'est vrai que ce qui compte le plus à mes yeux ce ne sont pas les fournisseurs mais les pilotes et c'est une solution simple à mettre en place et qui attirerait beaucoup de monde comme de notre époque. bounce bounce bounce


On reverrait les spectateurs de retour, je délire aussi, mais que c'est bon... 02
avatar
marcelo92
Pilote
Pilote

Messages : 314
Points : 606
Date d'inscription : 05/04/2014
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par scuderia57 le Mer 11 Fév - 17:58

Le problème à mon avis n'est pas le châssis ou il serait simple de donner des côtes pour tous position des réservoirs, déformation cellule, c'est intéressant pour de nombreux constructeurs.
- Le gros problème c'est l'aéro, les ailerons, etc.... C'est la dessus qu'on doit faire simple.
- La liberté pour les moteurs ça aussi c'est intéressant pour les constructeurs.
- Pour l'électronique je suis contre à 100%.

Pour l'avatar, joli un Porschiste de plus.
avatar
scuderia57
Admin

Messages : 2983
Points : 5929
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 61
Localisation : Monaco

http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussion sur le sport auto d'hier et aujourd'hui"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum