Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

matra  

Derniers sujets
» Roland CHARRIERE
Ven 8 Déc - 17:13 par Admin

» Gerard Pradelle
Dim 26 Nov - 8:45 par bob2ben

» presentation
Ven 20 Oct - 13:48 par kakou301er

» je me présente : peredeced pour vous servir
Jeu 12 Oct - 19:10 par peredeced

» Alpine A110
Mer 4 Oct - 6:40 par frenchfan

» presentation
Lun 14 Aoû - 9:12 par Admin

» Alfa Romeo 183T
Dim 2 Juil - 19:45 par Péka

» Moi c'est la moto...
Mar 30 Mai - 16:15 par enrimores

» Yamaha FJ
Mar 11 Avr - 16:33 par Admin

Les posteurs les plus actifs de la semaine

visiteurs

Janvier 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier


Lamborghini Urraco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lamborghini Urraco

Message par Fada33 le Sam 26 Avr - 9:46

Une histoire de fou, la Lamborghini Urraco...
C'est beauf une lambo, il y a la beauté du geste pour s'y installer, à croire que l'ingénieur a dessiné l'engin pour des culs-de-jate, ou pour des nains, voire pour des gens sans tibias... il manque 60cms pour rentrer dans la boîte et 90cms pour en sortir... Faut être simiesque aussi, bossu, des longs bras et des demi-jambes, avec un crane applati, à cause du toit trop bas et des sièges trop haut..., pas oublier aussi la position en zig-zag pour atteindre les pédales et un genou démontable pour pouvoir manoeuvrer le levier des vitesses...


En plus, elle est annoncée comme une 2+2 places..., je sais pas qui pourrait s'installer à l'arrière vu que déjà devant ça manque de place, même pas un enfant, y a qu'un foetus dans un bocal qui pourrait..., et encore, sans le formol... C'est le genre d'engin beau mais beauf, con et irrationnel qu'on s'évertue à louer ! Faut être masochiste, croyez-moi, en tenir une sacrée couche ! Car qui, au monde, voire dans l'univers, pourrait supporter cet inconfort et ce bruit ? C'est juste beau-f, si, si... Devant, il n'y a rien, le coffre est un leurre, y a qu'une roue de premier secours sans le nécessaire de réanimation, le génie est passé par là, puis s'est enfui, l'habitacle j'en ai déjà causé, spermettez que j'aille vomir avant de continuer... Beurkkkkk ! Voilà, c'est fait ! Derrière y a un moteur qui fait du bruit et encore plus derrière y a un coffre comme un coffret, le genre de truc qui fait pleurer... et pas de joie...
Notez que ce bastringue intégral, vaut des ronds ! ... me fallait avoir du génie, trouver l'idée, découvrir la capacité de comprendre l'ingénérie de cette automobile sublime, de l'apprécier non à sa juste valeur, ce qui m'aurait ruiné, mais à la valeur altière de sa couleur et de son prestige...

 
  


Un conseil, chers et naïfs lecteurs de GatsbyOnline, dans un cas similaire, évitez de trop causer, d'affirmer à hauts cris que vous appréciez la musique symphonique d'un moteur italien..., l'émotion que vous en éprouvez. Cela pourrait vous attirer un tas d'ennuis et je ne désire pas en être la cause. Sincèrement... Laissez le charme agir, tout comme agit l'envie d'un homme face à une jeune et jolie dénudée en bustier pigeonnant et bottes cuissardes... Le prix à payer en finale n'en devient que secondaire... Et si vous voulez acheter en même temps une automobile extraordinaire, faites semblant de vous interesser d'abord à une autre..., les bibliothèques, encyclopédies, universités vous donneront matière, vous permettant (spermettant) de déborder d'idées... Colloques ! Séminaires ! Systèmes ! Doctrines ! Préceptes ! Hypothèses ! Des idées en potage ! Bouillon ! En neige ! Effervescence ! Mayonnaise en cervelles ! Des idées à la tonne... Les académies sont remplies d'hommes à idées, alors qu'est-ce que vous voulez que j'en foute si vous ne vous en sortez pas ? Y a plus la place...
Des excellentes parfois, je l'admets ! Fameuses même... Juteuses idées surtout ! Pagaille d'idées ! Escroqueries ! Les idées ça sert à justifier la merde dans laquelle on se vautre allègrement depuis l'aube des millénaires. Car, faut bien le dire une fois pour toutes, rarement originales les idées de nos bonzes en queue de pie... Intellos d'acabits ! Abuseurs égalitaires ! Le but est d'embobiner dans des massacres infinis au nom d'une cause... La mienne, en l'occurence était pure... Lorsqu'en finale de trois heures de discussions épiques, une poignée de mains a scellé l'accord d'échanger nos deux automobiles, une lueur de bonheur malicieuse s'est allumée au même moment dans nos yeux, preuve que nous n'en pensions chacun pas moins !
Ce bonheur, je vous le souhaite, il est gratuit, donc ne me coûte rien de vous le souhaiter tout en passant à vos mêmes yeux éblouis, comme quelqu'un de bien, ce dont je me réjouis...
J'ai tout dit tout ça cent fois..., mille fois, mais personne m'écoute... personne me lit non plus. Alors bonjour les quiproquos, forcément ça peut pas rater les malentendus, les ambiguïtés... les engueulades! Quelqu'un a dit ça! Quelqu'un pense ceci ! Quelqu'un écrit comme cela ! Merde ! On entend bien ce que l'on désire entendre ! Alors pour les idées, vous repasserez.
Ce qui m'intéresse, c'est le dire. Peu importe le morceau..., c'est la manière de rendre qui compte. L'émotion que ça suscite... la petite musique qui sonne, qui attise. Accroche ! Résonne ! Qui provoque les sentiments ! C'est ce qui est intéressant, pas le contenu, tout ça c'est du déjà vu ! Du mou ! Déjà entendu ! Merde ! Les mêmes songeries, conneries et massacres financiers au nom du bonheur universel. Regardez où nous en sommes... Des idées ?
Pour finir je me dois de vous causer joliment de la valeur des humains..., haineuse par procuration et sordide par hérédité... Hélas, vous tombez mal pour que je vous renseigne de visu. C'est prévisible, vous n'échappez pas à la règle universelle du nivellement, de la normalité et pour tout vous dire je m'en fous. Je suis malade de rire, impotent de la connerie... Invalide à 75% pour sévices rendus. Depuis des années on vous crève à petit feu au plus grand plaisir de tous ces faux-culs qui se farcissent d'idées à la mode en chantant l'hymne national du cru. Alors réagissez !
En terminant un conseil ! Un seul ! Lisez-moi de tout votre saoul, lisez surtout entre mes lignes si ça vous chante et comprenez ce que vous pourrez. Mais gaffe lorsque vous saisirez de quoi il en retourne vraiment... C'est là que le système vous attend. Précisément !... au tournant.  Le style, c'est la distinction ! Contrevenir à la normalité du temps. Imposer l'originalité dans la forme, l'expression... l'émotion. C'est pas donné à tous d'avoir la volonté d'y consacrer une vie. C'est du travail... Beaucoup de boulot, persévérance ! Opiniâtreté ! Abnégation ! C'est plus fastoche de suivre les courants établis, balisés ! Enseignés ! Formule ! Recette ! Littérâââture ! La panacée du succès ! Carrière ! Articles ! Encensement ! Goncourt ! Légion d'honneur et le fauteuil de l'immortel au cul ! Pensez donc ! Le rêve ! Accessible...
Combien réussirent à imposer un renouveau ? Par exemple à changer le style ? Transformer les règles ! Et après ? Terminé ! Le déclin ! La civilisation a vécu ! Deuil ! Disparition annoncée ! Remarquez, la civilisation actuelle n'est pas la première à passer à la moulinette !
Le style maintenant c'est le fric ! L'objet ! Le Pécule ! dividende ! Le style se mesure en pourcentage ! Vive l'Amerloque ! À Moscou ça causait français dans les salons et aujourd'hui on discute Ricain dans les conseils d'administration des Sociétés françaises... Voyez l'état ! Alors pensez donc ! La France ! On s'en fout ! L'oseille avant tout et bonjour l'orgueil ! Fierté ! Supériorité ! Insolence ! C'est mort tout ça !
Déroger à son style c'est trahir la musique que l'on porte, l'émotion ! La beauté d'une mer furieuse et d'une Chevrolet Sport Roadster 1930 ! Et malgré l'ambiance, les détracteurs, les objecteurs, les puristes, il faut résister ! Tenir ! Refuser ! Se mutiner et... en payer le prix. 
Le risque ! Le coup de gueule ! L'affrontement ! La provoc ! Faire gerber ! Allez..., j'connais ! Puis bonjour les asticots... regretter d'avoir osé la vérité... Seul contre tous et v'là les hargneux qui se déchaînent... C'est à votre peau qu'on en veut... Ça peut mener loin de telles attitudes... le nez sur le pavé ou la mise à l'index, c'est de même ! Car bien peu désirent l'entendre, la vérité... Ça fait peur ! Ça brusque les moeurs ! Ébranle les convictions ! Active les cellules ! Mieux vaut rester peinard et regarder passer... Et c'est inutile y a pas d'issue... Aucune !
C'est au casse pipe que finira la race humaine et elle l'aura bien cherchée... C'est pas moi qui va me plaindre lorsqu'elle crèvera, bien au contraire ! Je serai aux premières loges...  Voyez-vous, c'est le problème de l'époque, de la mienne comme de la vôtre... On désire vivre sans payer son billet... On refuse de voir les événements, d'admettre que cette vie on la vole à d'autres... À ceux qui s'esquintent pour des clous et crèvent devant leurs rêves inassouvis... Alors on préfère faire comme si rien de tout ça n'existait... Faire semblant ! Scribouiller des choses aimables qui ne dérangent personne, flattent les puissants dans leurs certitudes de bosser pour le bien de l'humanité. Plus que jamais, les marchands de chair humaine font des affaires d'or et nous applaudissons à leur réussite qui est aussi la nôtre, je suppose...
Pour ma part, je continue d'écrire... et de faire..., la fausse crise qui en devient vraie, j'en peux rien, au contraire, sauf que des ceusses croient enfin, bonheur et tralala, qu'acquérir oeuvres d'arts et automobiles extraordinaires, alors que tout semble partir en couille, est un grand bonheur..., plutôt que se lamenter d'avoir été le couillon de quelqu'un d'autre...
Car, c'est connu, on est toujours le con de quelqu'un !
Piting !
avatar
Fada33
Pilote
Pilote

Messages : 283
Points : 449
Date d'inscription : 03/04/2014
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum