Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» Alfa Romeo 183T
Dim 2 Juil - 19:45 par Péka

» Moi c'est la moto...
Mar 30 Mai - 16:15 par enrimores

» presentation
Jeu 11 Mai - 22:05 par goubito

» Yamaha FJ
Mar 11 Avr - 16:33 par Admin

» Nouveau QuiZ
Ven 16 Sep - 13:16 par FOURNIER

» Présentation
Dim 24 Avr - 16:16 par enrimores

» réplique ford GT40
Dim 28 Fév - 16:43 par enrimores

» new member sadsac72
Lun 28 Déc - 16:43 par enrimores

» Remets toi vite gamin
Sam 18 Juil - 17:44 par scuderia57

Les posteurs les plus actifs de la semaine

visiteurs

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


MBM, Monteverdi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MBM, Monteverdi

Message par bobossfr le Mar 20 Jan - 12:03

MBM, Monteverdi


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Directeur : Peter Monteverdi

Direction technique : Peter Monteverdi

Pilotes :
Peter Monteverdi (1961)
JJ Letho (1990-91)
Gregor Foitek (1990)

Châssis :
MBM F1 (1961)
Onyx-Monteverdi ORE-1B (1990)
Monteverdi ORE-2 (1991)

Moteur :
Flat Porsche 547/3 (1961)
V8 Ford DFR (90-91)

Nombre de GP : 3, Grand prix de Solitude (Stuttgart, Allemagne) hors-championnat en 1961, grand prix d'Allemagne en 1990 et Grand prix de Hongrie, forfait, en 1990.

Meilleur classement : 25eme en qualification au gp d'Allemagne 1990.




Peter Monteverdi était un pilote de course dans les années 50, il pilotait alors des voitures de sport. Pilote moyen, il décide de passer au cap supérieur celui de constructeur. C'est chose faite dans les années 60 lorsqu'il sort sa Formule Junior, MBM (Monteverdi-Bale-Mantzel).

En 1961, Peter Monteverdi dévoile sa première Formule 1, propulsée par un moteur issus d'un Flat Porsche. la MBM F1 fait ses débuts lors du GP de Solitude, hors championnat, non loin de Stuttgart avec le patron au volant. L'aventure sera de courte durée, le moteur cassa au bout de seulement deux tours de piste.

Faute de moyen pour réparer à temps sa voiture pour la course suivante en Allemagne quinze jours plus tard, l'écurie déclare forfait. Peter Monteverdi compris qu'il était inexpérimenté pour la F1 et décida de retirer son écurie.

Peter Monteverdi ce consacra dès lors à la construction de voiture sportive de luxe.

En 90, Peter Monteverdi fit un retour inattendu en Formule 1, l'écurie Onyx, au bord de la faillite est en vente. Avec son associé Karl Foitek, il rachète pour une poignée de dollar l'écurie qu'il rebaptise Monteverdi.

Autant l'écurie Onyx avec des moyens limité avait démontré un réel potentiel, 10 points et une troisième place pour Johansson au Portugal en 89, alors que sous l'ère Monteverdi en cours de saison 90 ce sera une catastrophe. Les pilotes, y compris Gregor Foitek pourtant le fils d'un des actionnaire, refuseront de piloter les ORE 1B en Hongrie jugeant la voiture dangereuse, en effet devant le manque de liquidité les pièces de rechange étaient réutilisés au delà du raisonnable. Au grand prix de Belgique l'écurie jette l'éponge.

Peter Monteverdi, qui était en plus d'être le patron le directeur technique, avait conçu une voiture pour la saison 91 qui ne roulera jamais en course. Elle trône désormais avec toutes les créations de Peter Monteverdi dans son musée à Binningen en Suisse.
avatar
bobossfr
Pilote
Pilote

Messages : 194
Points : 258
Date d'inscription : 10/12/2014
Age : 52
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum