Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

matra  

Derniers sujets
» Roland CHARRIERE
Ven 8 Déc - 17:13 par Admin

» Gerard Pradelle
Dim 26 Nov - 8:45 par bob2ben

» presentation
Ven 20 Oct - 13:48 par kakou301er

» je me présente : peredeced pour vous servir
Jeu 12 Oct - 19:10 par peredeced

» Alpine A110
Mer 4 Oct - 6:40 par frenchfan

» presentation
Lun 14 Aoû - 9:12 par Admin

» Alfa Romeo 183T
Dim 2 Juil - 19:45 par Péka

» Moi c'est la moto...
Mar 30 Mai - 16:15 par enrimores

» Yamaha FJ
Mar 11 Avr - 16:33 par Admin

Les posteurs les plus actifs de la semaine

visiteurs

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier


WEC – Porsche gagne la finale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

WEC – Porsche gagne la finale

Message par scuderia57 le Lun 1 Déc - 17:31

Porsche remporte au Brésil sa toute première victoire depuis son retour dans le Championnat du Monde d’Endurance (WEC), mais la course fut marquée par le sérieux accident dont fut victime Mark Webber sur la deuxième 919.


La porsche au Mans.

Neel Jani, associé à Romain Dumas et Marc Lieb sur la n°14, scella en effet le premier succès de la 919 Hybrid derrière la voiture de sécurité, apparue à la suite du crash dont fut victime l’Australien. Webber occupait la 6e place lorsqu’il perdit le contrôle de sa voiture et percuta le mur dans le très rapide virage n°14, le long gauche qui mène à la ligne droite de départ / arrivée.
Il restait alors 26 minutes à parcourir dans l’épreuve, mais le temps nécessaire pour extraire le pilote Porsche et nettoyer la piste car l’incident impliqua également la Ferrari AF Corse de Matteo Cressoni, ne permit pas de relancer le peloton.Webber, qui fut en mesure de parler à son team par radio immédiatement après le contact, a ensuite été transporté au médical du circuit puis à l’hôpital pour subir des examens qui n’ont rien révélé d’inquiétants.
Avant cela, Jani s’était construit une avance de 14’’8 sur la Toyota TS040 HYBRID d’Anthony Davidson. La fin de course promettait d’être intense jusqu’à l’arrivée, car le clan allemand avait choisi de ne pas changer de pneus lorsque le Suisse effectua son dernier pit-stop à 50 minutes du drapeau à damier, tandis que chez les Japonais, Davidson, qui s’était arrêté 10 minutes plus tard, repartit avec quatre balles neuves.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le Britannique, qui partage le volant de la n°8 avec Sébastien Buemi, avait réduit l’écart de 17 à 13 secondes avant que Jani ne le stabilise autour de 14 secondes lorsque le Safety Car intervint. Ce dernier est toutefois sûr et certain qu’il aurait conservé l’avantage. « Tout se passait bien », reconnaît-il. « Dès que la piste était libre, je pouvais signer de bons chronos. »
Tom Kristensen, le nonuple vainqueur des 24 Heures du Mans, disputait sa toute dernière course et conclut sa carrière sur la troisième marche du podium au volant de l’Audi R18 e-tron quattro n°1, avec Loïc Duval et Lucas di Grassi. Il résista à la deuxième Toyota de Stéphane Sarrazin (au volant), Alex Wurz et Mike Conway, avant de reprendre un peu d’air – 3 secondes – lors de la neutralisation.
Derrière la Toyota, Benoît Tréluyer, André lotterer et Marcel Fässler, qui ont perdu plus de 40 secondes dans le premier tour à cause d’un soucis électronique provoqué par un contact avec une LM P2, complètent le Top 5 avec l’Audi n°2.
Grâce aux 2e et 4e places à l’arrivée, enfin, Toyota décroche assez largement le titre mondial Constructeurs LM P1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

KCMG GAGNE LE LM P2, MAIS ZLOBIN CHAMPION
L’écurie KCMG décroche son troisième succès de la saison en LMP2 avec l’Oreca 03R-Nissan d’Alex Imperatori, Matt Howson et Richard Bradley. La structure chinoise boucle l’épreuve avec 10 tours d’avance sur la 2e à l’arrivée, la Oreca du SMP Racing avec laquelle Sergey Zlobin s’est adjugé le titre Pilotes LM P2.
L’auto que le Russe partage avec Nicolas Minassian et Maurizio Mediani, n’avait plus qu’à terminer la course dès lors que la Ligier, jusqu’alors leader au championnat, abandonna à la suite d’un accident durant la deuxième heure. Olivier Pla, équipier de Julien Canal et Roman Rusinov, fut en effet victime de ce que l’équipe G-Drive qualifia de problème technique.
avatar
scuderia57
Admin

Messages : 2983
Points : 5929
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 61
Localisation : Monaco

http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum