Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» presentation
Lun 14 Aoû - 9:12 par Admin

» Alfa Romeo 183T
Dim 2 Juil - 19:45 par Péka

» Moi c'est la moto...
Mar 30 Mai - 16:15 par enrimores

» Yamaha FJ
Mar 11 Avr - 16:33 par Admin

» Nouveau QuiZ
Ven 16 Sep - 13:16 par FOURNIER

» Présentation
Dim 24 Avr - 16:16 par enrimores

» réplique ford GT40
Dim 28 Fév - 16:43 par enrimores

» new member sadsac72
Lun 28 Déc - 16:43 par enrimores

» Remets toi vite gamin
Sam 18 Juil - 17:44 par scuderia57

Les posteurs les plus actifs de la semaine

visiteurs

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


Spirit Racing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Spirit Racing

Message par scuderia57 le Ven 28 Nov - 18:42

Spirit Racing était une écurie de course automobile fondée par John Wickham. Spirit a participé au championnat du monde de Formule 1 de 1983 à 1985. L'écurie a disputé un total de 23 Grands Prix, 4 347 km en course sans parvenir à inscrire de point au championnat du monde des constructeurs.



John Wickham fonde son écurie de course pour disputer le championnat du monde de Formule 2. Il engage notamment le pilote suédois Stefan Johansson en 1982 et celui-ci monte à trois reprises sur le podium. Le motoriste de l'écurie, Honda, incite alors Wickham à passer à la catégorie supérieure, en conservant Johansson comme pilote.

En 1983, Gordon Coppuck est chargé de modifier la Formule 2 de 1982 en Formule 1 afin qu'elle puisse recevoir le V6 turbo Honda. La 201 (qui évoluera en 201-C) est trop lourde, tandis que la plage d'utilisation du V6 s'avère trop restreinte. Johansson ne parvient à se qualifier qu'à six reprises et n'inscrit aucun point au championnat.


Stefan Johansson – Spirit 201C – 1983

Fin 1983, Honda, dont les ambitions en Formule 1 se font plus grandes, se rend compte que Spirit n'est sans doute pas à même de les faire progresser suffisamment. Honda contacte alors Williams, en quête d'un nouveau moteur et convie les deux écuries à un test comparatif à Donington : le vainqueur se verra attribuer le moteur pour 1984. La 201-C s'incline de plus de 2 secondes au tour face à la FW-09B qui n'était pourtant pas conçue autour du moteur Honda. Wickham décide de poursuivre malgré tout en Formule 1 et sollicite Hart pour motoriser sa nouvelle 101.





La Spirit-Hart 101 de 1984, toujours conçue par Coppuck, est confiée à Mauro Baldi, Johansson étant parti effectuer une pige chez Tyrrell. Baldi débute la saison sans briller avant d'être remplacé par le Néerlandais Huub Rothengatter, qui ne s'illustre pas lui non plus. Le quatre cylindres en ligne turbo-compressé Hart est trop fragile et trop peu performant pour espérer décrocher une place dans les points.

En 1985, la nouvelle 101-D est engagée, toujours motorisée par le Hart-turbo. Elle est confiée à nouveau à Baldi, qui ne dispute que 3 épreuves. Le manque de résultats chronique depuis 3 ans (une 7e place, quatre 8e places et une 9e place pour 9 Grands Prix terminés) plonge l'écurie dans le marasme financier. Luciano Benetton la rachète dans leur seul but de profiter des pneumatiques Pirelli qui vont être mis à disposition de l'écurie Toleman, également rachetée par Benetton. C'est la fin de Spirit qui aura disputé 23 Grands Prix, sans parvenir à inscrire le moindre point.
avatar
scuderia57
Admin

Messages : 2983
Points : 5929
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 61
Localisation : Monaco

http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum