Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» presentation
Lun 14 Aoû - 9:12 par Admin

» Alfa Romeo 183T
Dim 2 Juil - 19:45 par Péka

» Moi c'est la moto...
Mar 30 Mai - 16:15 par enrimores

» Yamaha FJ
Mar 11 Avr - 16:33 par Admin

» Nouveau QuiZ
Ven 16 Sep - 13:16 par FOURNIER

» Présentation
Dim 24 Avr - 16:16 par enrimores

» réplique ford GT40
Dim 28 Fév - 16:43 par enrimores

» new member sadsac72
Lun 28 Déc - 16:43 par enrimores

» Remets toi vite gamin
Sam 18 Juil - 17:44 par scuderia57

Les posteurs les plus actifs de la semaine

visiteurs

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


La malediction des Bianchi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La malediction des Bianchi

Message par scuderia57 le Mar 4 Nov - 19:19

La malédiction des Bianchi







Lucien Bianchi  a Mónaco 1968 obtient son meilleur résultat en Formule 1, 3° sur Cooper T86B BRM n°7 de l'equipe officielle de John Cooper





 

Il y a 45 ans

En
1969, Lucien Bianchi signe pour l'écurie Autodelta afin de piloter leur Alfa Romeo T33 aux 24 Heures du Mans où il compte « remettre son titre en jeu ». Fin mars, soit dix semaines avant la course, les concurrents se retrouvent au Mans pour participer aux essais préliminaires des 24 Heures. Dès la première journée de tests, son Alfa 33 à moteur 3 litres connaît des problèmes au niveau de son capot moteur qui a tendance à s'ouvrir en pleine charge. Au bout d'une heure d'essai, le capot cède, obligeant Bianchi à stopper en catastrophe sur le bord de la piste. Le lendemain matin, 30 mars, bien que ses mécaniciens aient renforcé les attaches, le capot continue de s'ouvrir et une nouvelle réparation de fortune est nécessaire. Bianchi repart alors mais, au niveau de la bosse qui mène vers Mulsanne, il est obligé de ralentir brusquement et actionne son clignotant pour indiquer que sa voiture a un problème. D'un coup, l'Alfa 33/3 mord le bas-côté au bout de la ligne droite de Mulsanne, percute un poteau télégraphique, s'enflamme puis explose. Bianchi, prisonnier des flammes, trouve la mort à 34 ans.

 



Mauro Bianchi (né le 31 juillet 1937 (77 ans) à Milan en Italie) est un ancien pilote automobile belge (Italien d'origine puis naturalisé Français). Il est le frère cadet de Lucien Bianchi, décédé lors des essais préliminaires des 24 heures du Mans 1969.

Associé à Patrick Depailler lors des 24 Heures du Mans 1968, il fut victime d'un très grave accident en perdant le contrôle de sa voiture peu avant les esses du Tertre Rouge.

 


L'Alpine A220 avant l'accident et après.

 
.

 

L'accident mortel de son frère au Mans en 1969 marqua la fin de sa carrière sportive. Il fut par la suite le créateur de la suspension contractive et pilote d'essai pour la marque
Venturi.
 

Son petit-fils
Jules Bianchi, né en 1989, poursuivait à son tour une carrière en sport automobile.




Mónaco 2014, Jules Bianchi, son neveu , obtient son premier et unique point, 9° sur Marussia MR03 Ferrari





avatar
scuderia57
Admin

Messages : 2983
Points : 5929
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 61
Localisation : Monaco

http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum