Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» presentation
Ven 20 Oct - 13:48 par kakou301er

» je me présente : peredeced pour vous servir
Jeu 12 Oct - 19:10 par peredeced

» Alpine A110
Mer 4 Oct - 6:40 par frenchfan

» presentation
Lun 14 Aoû - 9:12 par Admin

» Alfa Romeo 183T
Dim 2 Juil - 19:45 par Péka

» Moi c'est la moto...
Mar 30 Mai - 16:15 par enrimores

» Yamaha FJ
Mar 11 Avr - 16:33 par Admin

» Nouveau QuiZ
Ven 16 Sep - 13:16 par FOURNIER

» Présentation
Dim 24 Avr - 16:16 par enrimores

Les posteurs les plus actifs de la semaine

visiteurs

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Drift

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Drift

Message par scuderia57 le Ven 31 Oct - 11:33

Le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  (« glissade » en français) est un sport automobile spectaculaire se déroulant sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], dont le but est de mettre une voiture de travers et de garder la dérive tout au long d’une courbe. Plus d’angle : « Show [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] », plus de vitesse: « Fast [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ». Dans les deux cas, les sensations sont extrêmes et le spectacle assuré.



Le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] est né au japon pendant les année 60 dans les petites rues de montagne, où le défi était d’aller plus vite que ses adversaires dans des courses illégales, ça s’appelait le Touge.
Les fanatiques adoptaient des techniques de conduite pratiquées par les pilotes de rallye : dérapage, freinage tardif etc, dans le but de terminer un virage rapidement sans perdre trop d’élan. Ils amélioraient leur techniques et leur véhicules pour avoir un meilleur angle et se procurer des sensations. Plus tard, ces courses devenant un vrai spectacle où le style l’emportait sur la rapidité, après le Touge, le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] est né.  
 

Team PF Motorsport

Ce qu’il faut pour Drifter


Outre les Stages de pilotage pour apprendre le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour moins de 180€ ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]),  pour apprendre à drifter il est préférable de se faire aider par quelqu’un. Mais si vous ne connaissez personne qui pratique le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et que vous n’avez pas les moyens de vous payer une formation, vous pouvez aussi apprendre seul. Il vous faudra alors un minimum d’éléments et de conseils que nous allons vous donner ici. Pour commencer il vous faut une voiture adaptée, des pneus usés et un lieu adéquat.

  • La VOITURE : Il vous faut une propulsion puissante, légère et robuste. Les modèles Japonais et Allemands sont les plus prédisposés, principalement les : Nissan 200SX, Nissan S14, Nissan S15, Nissan 350z, BMW M3, BMW M5, Porsche 911, Mazda RX-7, Honda NSX-R. Il est préférable que le véhicule soit allégé (voir : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) et il n’est pas superflu de lui rajouter quelques chevaux supplémentaires.


  • Les PNEUS : Le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] use très rapidement les pneus arrière. Si vous ne voulez pas dégommer vos pneus tout neufs, nous vous conseillons de récupérer des pneus usés. Les jantes aussi peuvent souffrir en cas de déjantage, d’éclatement ou une mauvaise sortie de route. L’idéal est d’avoir un jeu de roues pour le « [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] » : des vieux pneus sur des vieilles jantes. Ainsi, après votre séance [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], il vous suffit de remettre vos belles roues pour reprendre la route sereinement. Bien entendu, avec des pneus neufs votre séance durera plus longtemps, c’est une question de budget. Nous vous suggérons de prendre les premiers prix de votre monte chez [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : ils ne sont vraiment pas chers et sont rapidement livrés chez vous.


  •  Le LIEU : Le meilleur endroit pour apprendre le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] en toute sécurité est sur un circuit. Bien que la majorité des Drifteurs aient appris sur les routes, rond-points et parkings urbains, sachez que c’est interdit. Non seulement vous augmentez les risques d’accident mais aussi ceux de vous faire verbaliser par la police. Sans parler de votre voiture qui n’aime pas les trottoirs!…


Apprendre à Drifter


Une courbe en [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] se déroule donc en trois étapes : mettre la voiture de traversentretenir la dérive et arrêter la glissade. Concrètement, il s’agit de délester l’arrière du véhicule en entrée de courbe et de lui faire perdre l’adhérence pour mettre la voiture de travers, puis d’entretenir la dérive en dosant l’accélération et le braquage  afin de contrôler cette glisse, et enfin de terminer la dérive en souplesse….  pour enchaîner un autre virage! Ce n’est pas insurmontable, il faut juste un peu de pratique. En une journée vous pourrez réussir des figures acceptables. Désactivez les éventuelles aides éléctroniques (ESP, anti-patinage etc…) et c’est parti!!!

Il y a plusieurs façons de mettre sa voiture de travers en entrée de courbe :


  • E-brake (frein à main) : Appelé aussi « Long slide », cette technique consiste à arriver en sur-vitesse en entrée de courbe et à tirer brièvement le frein à main (sans le verrouiller), permettant au train arrière de partir en glisse. L’inconvénient est que le véhicule est trop ralenti, rendant le maintien de la dérive plus difficile. A réserver surtout aux virages très serrés. Cette technique est aussi utilisée pour redresser un véhicule qui part en sous-virage (train avant qui glisse).
  • Braking (freinage) : Il s’agit d’arriver en sur-vitesse en entrée de courbe puis de freiner brusquement. Un relâchant le frein la voiture se met en glisse. Cette technique ralentit aussi beaucoup le véhicule. Plus les amortisseurs sont souples, plus c’est amplifié. A utiliser surtout pour les virages serrés.
  • Shift lock (blocage de boîte) : Il s’agit de laisser le moteur prendre des tours et de rétrograder violemment en entrée de virage. S’agissant d’une voiture puissante, le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] du frein moteur va ainsi ralentir les roues arrière en produisant une perte d’adhérence et provoquer un sur-virage (l’arrière du véhicule va glisser). Il faut ensuite garder la dérive en dosant subtilement l’accélération et le contre-braquage. L’inconvénient est que cela endommage la transmission si trop fréquent…
  • Power over (sur-puissance) : Consiste à arriver sur un virage sans sur-vitesse, puis d’accélérer brusquement en entrée de virage tout en braquant. Attention, le contre-braquage doit être très rapide et il faut une voiture très puissante.
  • Feint [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (feinte de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) : Il s’agit de faire un transfert de masse. Il faut se placer à l’intérieur du début de virage et donner un coup de volant rapide vers l’extérieur puis vers l’intérieur tout en accélérant. L’arrière va être délesté et va partir en glisse. Technique utilisée aussi pour faire des enchaînements et ainsi lier les virages les uns aux autres.
  • Clutch kick (coup d’embrayage) : Technique utilisée si votre dérive semble se terminer prématurément ou si le virage s’ouvre. En mettant un coup d’embrayage tout en conservant l’accélération, plus de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] sera retransmis aux roues. L’arrière va alors chavirer conservant ainsi la vitesse et la glisse.  (C’est une technique utilisée surtout avec des voitures peu puissantes.)




La [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] team SJSA en action
C’est parti, une fois la voiture de travers, gérez votre adrénaline car il faut maintenir cette dérive sans partir en tête-à-queue. Dosez l’accélération et le contre-braquage pour être précis dans la glisse. Ne baissez pas les bras, les premières tentatives ne sont pas fameuses en général.
Au début on n’ose pas assez lancer l’auto, rendant la dérive insuffisante. On a aussi tendant à accélérer trop fort pendant la dérive, et c’est la tête-à-queue. Quand on débute on fait aussi l’erreur de commencer la dérive trop tardivement, quand on est déjà dans la courbe.
Après quelques essais, vous allez mieux « sentir » l’auto. En fin de journée vous aurez la joie de commencer à réaliser quelques belles figures, mais il faut pratiquer encore pour avoir le bon geste au bon moment et adapter votre vitesse en fonction des virages. Pratiquez en gardant ces conseils, et vous évoluerez rapidement et finirez par combiner les différentes techniques instinctivement.
Pendant cette session vous allez aussi vous rendre compte qu’arrêter la glissade demande un peu de souplesse afin d’éviter le « coup de raquette » en fin de virage. Une fois ceci assimilé, vous pourrez réaliser des enchaînement de virages du plus bel effet.
Sinon, les stages de pilotage pour apprendre le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour moins de 180€ sont très efficaces : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
scuderia57
Admin

Messages : 2983
Points : 5929
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 61
Localisation : Monaco

http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum