Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» presentation
Ven 20 Oct - 13:48 par kakou301er

» je me présente : peredeced pour vous servir
Jeu 12 Oct - 19:10 par peredeced

» Alpine A110
Mer 4 Oct - 6:40 par frenchfan

» presentation
Lun 14 Aoû - 9:12 par Admin

» Alfa Romeo 183T
Dim 2 Juil - 19:45 par Péka

» Moi c'est la moto...
Mar 30 Mai - 16:15 par enrimores

» Yamaha FJ
Mar 11 Avr - 16:33 par Admin

» Nouveau QuiZ
Ven 16 Sep - 13:16 par FOURNIER

» Présentation
Dim 24 Avr - 16:16 par enrimores

Les posteurs les plus actifs de la semaine

visiteurs

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


Confederate Motorcycles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Confederate Motorcycles

Message par scuderia57 le Lun 6 Oct - 12:48

Fondée par Matt Chambers en 1991 à Bâton Rouge (en Louisiane), Confederate fait partie de ces constructeurs de motos qui n’ont qu’une idée en tête : célébrer l’art de la rébellion..., je n’invente rien, c’est son slogan : "The art of rebellion".



Comme tout bon américain qui se respecte, Confederate aime cultiver sa différence et use à n’en plus finir de testostérone pour mener à bon terme ses projets.
La société a été créée à San Francisco, Californie, en 1992.
Elle a déménagé en 1993 dans un atelier de la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, où sa première moto, dénommée Hellcats, est sortie de la ligne de production le 11 Novembre 1994.
Un plus de 500 motos ont été construites de 1994 à 2001, année ou la firme a fait aveu de faillite.

 

Remise sur roues, en 2003 elle a produit une deuxième génération de Hellcats, environ 75 au total jusqu'en août 2005 ou l'usine a été presque complètement détruite par l'ouragan Katrina et a du interrompre la production.
En mai 2006, la marque a pu une nouvelle fois renaître de ses cendres en s'installant dans un immeuble situé dans le centre de Birmingham, en Alabama..., grâce à l'apport de 5 millions de dollars provenant d'investisseurs passionnés, selon leur acceptation des plans d'expansion pour la production d'une troisième génération de motos, plus abordables.



Confederate Motor Co. a vendu a mis 2 ans pour s'en sortir... et finalement, 37 motos ont été construites en 2008 et seulement 30 motos en 2009, en raison de la récession.
Le fondateur de la société, Matt Chambers a déclaré alors, que : "même si les acheteurs sont trop riches pour être touchés par le ralentissement économique, il est très à la mode pour les gens de ce milieu de ne pas acheter de produits de luxe haut de gamme comme les nôtres, afin de faire croire qu'ils subissent la crise comme le reste de la population"....



La troisième génération de Hellcat est sortie alors sur le pseudonyme de " F131 Combat", développant 149 chevaux pour un poids de 222 kg.
Prévue pour être une série limitée tirée à 150 exemplaires et à ce jour, les prix selon finitions et options ont été placés directement entre 60000 et 70000 US$.
Matt Chambers, président et fondateur de la marque Confederate Motorcycles, représente l’antithèse de ce qui se fait au niveau de la production de motos en série.
Il conçoit ses machines suite à des commandes bien spécifiques et quasiment sur mesure…
Pour 2010, Confederate a dévoilé son tout nouveau vaisseau amiral, la P120 Fighter Combat.
Au programme de cette machine hors normes, un bicylindre en V de 1966 cc maintenu par un original cadre en aluminium taillé dans la masse.
Ce V-twin développe la puissance de 160 chevaux.



Véritablement ahurissante, la P120 Fighter Combat ne ressemble à aucune autre machine.
La selle a été piquée à un fakir, la fourche a une cinématique à double parallélogrammes déformables et le bras oscillant ne fait pas dans la demi-mesure…
Avec son V-twin de deux litres de cylindrée délivrant 160 canassons et son couple "camionesque", cette Confederate P120 Fighter Combat est une machine hors normes qui respecte pourtant parfaitement les standards américains, en ne faisant pas dans la demi-mesure.



Elle est sans rivales, elle use et abuse de l’aluminium et du carbone !
Elle semble imposante et pataude mais il n’est est rien..., les badauds n’en croient pas leurs yeux et sont loin de penser que cette machine n’est pas un concept bike.
Par contre, dépêchez-vous, seulement 120 exemplaires de cette machine sont programmés…
Dans le paysage motocycliste mondial, s’il y a une marque de deux roues atypiques, c’est bien Confederate ! 

  



Pour satisfaire un peu plus d’amateurs très fortunés, Confederate à pioché 13 de ses 120 unités pour en proposer une version baptisée "Black Flag" qui a pour seule modification de se revêtir d’une livrée intégralement noire, affirmant ainsi d'avantage son coté agressif.
Pour le reste, rien ne change ! 
Elle est toujours équipée d’un bicylindre en V de presque 2 litres de cylindrée qui développe 160 chevaux à la roue arrière avec un couple "camionnesque" qui met à mal son "gommard" arrière.
Avant de signer le chèque correspondant au tarif de la P120 Fighter Combat mais que mon cardiologue m’interdit de vous communiquer (c'est plus que 100.000 US$)..., je vous invite à contempler cette véritable œuvre d’art, réalisée entièrement en aluminium…
avatar
scuderia57
Admin

Messages : 2983
Points : 5929
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 61
Localisation : Monaco

http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum