Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

larrousse  murena  matra  

Derniers sujets
» presentation
Lun 14 Aoû - 9:12 par Admin

» Alfa Romeo 183T
Dim 2 Juil - 19:45 par Péka

» Moi c'est la moto...
Mar 30 Mai - 16:15 par enrimores

» Yamaha FJ
Mar 11 Avr - 16:33 par Admin

» Nouveau QuiZ
Ven 16 Sep - 13:16 par FOURNIER

» Présentation
Dim 24 Avr - 16:16 par enrimores

» réplique ford GT40
Dim 28 Fév - 16:43 par enrimores

» new member sadsac72
Lun 28 Déc - 16:43 par enrimores

» Remets toi vite gamin
Sam 18 Juil - 17:44 par scuderia57

Les posteurs les plus actifs de la semaine
Admin
 

visiteurs

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


Course de côte du Mont-Dore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Course de côte du Mont-Dore

Message par scuderia57 le Dim 21 Sep - 17:23

La Course de côte du Mont-Dore, ou course de côtes du Mont Dore / Chambon sur Lac, est une compétition automobile internationale disputée dans le département du Puy-de-Dôme (région Auvergne), au pied du Puy de Sancy sur trois journées peu avant la mi-août. Elle est réservée à des véhicules de Tourisme, de Production, ainsi qu'à des prototypes et à des monoplaces.



Elle fut imaginée et créée par le Docteur Yves Auriacombe, avec l'aide de Pierre About rédacteur en chef du département automobile au quotidien l’Équipe.

Le parcours s'effectue entre Moneaux (près de l'ancienne station de sports d'hiver Chambon-des-Neiges sur le domaine du Sancy), et le col de la Croix Saint-Robert (27e tronçon de course) sur une portion de la départementale 36, sur un peu plus de 5km avec une quarantaine de virages, notamment celui de la Carrière.



En 1973, Daniel Rouveyran décède en course le 1er juillet, sur une March F1.



En 2003 Daniel Pasquier succède comme directeur de course au Dr Auriacombe. L'ASA Club d’Auvergne organise la compétition de 1961 à 1974, puis l'ASA Mont-Dore (la plus petite de France, longtemps présidée par Auriacombe en tant que successeur de Claude Souchal) de 1975 à 2010, puis vient le tour de l’association Sancy Côte Organisation (SCO), l'ASA restant l'interlocutrice de la FFSA.



Une moyenne de plus de 200 participants est annuellement recensée (300 à l'apogée de l'épreuve). L'épreuve est inscrite comme manche sancylienne du Championnat de France de la montagne, ainsi qu'en Championnat d’Europe de la montagne, la première fois en 1970; 150kg d'écart sont admis entre les véhicules des règlements FIA et FFSA. En championnat d'Europe plus de 10km de course sont en tout exigés, soit trois courses disputées par pilote pour retenir les deux meilleurs temps. Le nombre de trains de pneumatiques utilisables est également différent selon les deux championnats.

Cependant en 2014 la course disparaît du championnat continental au profit de la seule côte Saint-Jean-du-Gard - Col Saint-Pierre, le règlement n'autorisant plus désormais qu'une seule représentation par état pour les 12 courses de la saison (12 états).

Il existe désormais aussi une version "Historic" de cet évènement.


Palmarès:


[*]1962: José Rosinski, sur Formule Junior Cooper T56-BMC en 3'’27.2";

[*]1963: Jean Vinatier, sur Alpine-Gordini 4 cylindres de 1150 (vainqueur de catégorie Gérard Larrousse, sur Renault Dauphine 1093);

[*]1964: Maurice Trintignant, sur BRM F1;

[*]1965: Jean Rolland, sur Alfa Romeo Giulia GTA[2] (vainqueur de catégorie <1300cc Jean-Pierre Jabouille, sur Alpine A110);

[*]1966: Jean-Pierre Beltoise, sur Matra Simca;

[*]1967: Jean-Pierre Beltoise, sur Matra Simca (vainqueur de catégorie GT Gérard Larrousse, sur Alpine A110 1150);

[*]1968: Jean-Pierre Beltoise, sur Elina FL 1440 Conrero (2e Larrousse, 3e Jabouille);

[*]1969: Jean-Pierre Beltoise, sur Matra Simca M67 F2 en 2'47.1";

S'illustrent également durant les années 1960 Henri Oreiller, Jo Schlesser, Pierre Maublanc et Henry Greder (2e en 1965). Durant les années 1970 sont à noter les participations de Jean-Luc Thérier, Bruno Saby, Bernard Béguin, Henri Pescarolo (1979), ou encore celles des frères Jacques et Jean-Marie Alméras et de l'italien Mauro Nesti.


  • 1970 (Ch.Eur): Jean-Pierre Beltoise, sur Matra Simca M69 F1 en 5'53.600";
  • 1971 (Ch.Eur): "Jimmy" Mieusset, sur Pygmée MDB 15 en 5'21.900" (vainqueur de catégorie Proto Gérard Larrousse sur Chevron B 19);
  • 1972 (Ch.Eur): Guy Fréquelin (vainqueurs de catégorie GT Gérard Larrousse, sur Porsche 911 S, et de catégorie GTS Jean-Luc Thérier sur Alpine A110);
  • 1973 (Ch.Eur): Yves Martin, sur McLaren M 21;
  • 1974 (Ch.Eur): Hervé Bayard (champion de France de la spécialité en 1970);
  • 1975 (Ch.Eur): "Jimmy" Mieusset, sur March 742-BMW en 5'14.320";
  • 1976 (Ch.Eur): "Jimmy" Mieusset, sur March 762-BMW en 5'10.100";
  • 1977 (Ch.Eur): "Jimmy" Mieusset, sur Ralt RT1-BMW en 5'08.370";
  • 1978 (Ch.Eur): Max Mamers, sur March 782-BMW en 4'58.390";
  • 1979 (Ch.Eur): Max Mamers, sur March 782-BMW en 4'55.780";
  • 1980 (Ch.Eur): Michel Pignard, sur Proto TOJ SC206 en 2'31.620";
  • 1981 (Ch.Eur): Marc Sourd, sur Martini Mk 31 ROC;
  • 1982 (2'21.75" - record durant 12 ans), 1983, 1984, 1985, 1986, 1987, 1988 (2e Anne Baverey), 1989, 1990, 1991 et 1993 (Ch.Eur): Marcel Tarrès, sur Martini F2 puis Mk 56;
  • 1992 et 1994 (Ch.Eur): Daniel Boccard, sur Martini Mk 56 (2 manches);
  • 1995 (Ch.Eur): Christian Debias, sur Martini (2 manches);
  • 1996 (Ch.Eur): Christian Debias, sur Martini Mk 58 B en 5'12.332";
  • 1997 (Ch.Eur): Daniel Boccard;
  • 1998 (Ch.Eur): Daniel Boccard, sur Martini Mk 69 (2 manches);


Arrivée des Formule 3000:


  • 1999, 2000, 2002, 2003 et 2004 (Ch.Eur): Bernard Chambérod, sur Reynard 92D (2 manches);
  • 2001 (Ch.Eur): Lionel Régal, sur Reynard 93D (2 manches);
  • 2005 (Ch.Eur): Lionel Régal;
  • 2006 (Ch.Eur): Lionel Régal;
  • 2007 (Ch.Eur): Ander Vilariño (coupe d'Europe de la montagne en 2005, champion d'Europe cat.II en 2007, et fils d'Andres Vilariño, quadruple champion d'Europe cat.II de 1989 à 1992), sur Reynard 01L F3000 (Gr. E2) (Ch.de Fr. Lionel Régal);
  • 2008 (Ch.Eur): Lionel Régal, sur Reynard en 2’15.720";


...Série A - voitures de Sport (toujours 2 manches retenues):


  • 2009 (Ch.Eur): David Baldi, sur Proto Osella FA 30-Zytek (Ch.de Fr. Alban Thomas); ;
  • 2010 (Ch.Eur): Simone Faggioli, (record absolu de la course en 2'12.983" à plus de 135km/h de moyenne, sur Proto Osella catégorie II Formule libre FA 30-Zytek du Groupe E2M) (Ch.de Fr. Lionel Régal);
  • 2011 (Ch.Eur): Simone Faggioli, sur Proto Osella FA 30-Zytek (distance rallongée de 80m) (Ch.de Fr. Nicolas Schatz);
  • 2012 (Ch.Eur): Simone Faggioli, sur Proto Osella FA 30-Zytek (Ch.de Fr. Nicolas Schatz, sur Reynard 99 Nippon);
  • 2013 (Ch.Eur - 53e édition de la course): Christian Merli, sur Osella PA2000-Honda 4 cylindres (Ch.de Fr. Nicolas Schatz, sur Norma M20 SC).


Anecdotes:

Les prix sont remis en présende de Claude François en 1964, et Johnny Hallyday participe lui-même à la course en 1967 sur Ford Mustang 6.4L. (39e).

avatar
scuderia57
Admin

Messages : 2983
Points : 5929
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 61
Localisation : Monaco

http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Le Mont Dore 2013

Message par BM63 le Dim 21 Sep - 17:43

Osella a gagné son pari!


Un pilote Osella succède à un pilote Osella. Si une Osella sous les yeux de l’ancien patron de l’écurie de F1 éponyme, a bien gagné une nouvelle fois la course de cote du Mont Dore près du Lac Chambon, il s’agit de la toute 1ére  victoire au Mont-Dore  pour Chritian Merli
Heureux de cette victoire de prestige  il nous lâchait :


« J’avais déjà gagné la course de Nevegale sinon j’ai terminé cette saison, second à sept reprises derrière la grosse Osella de Fagiolli. Triompher au Mont Dre, c’est vraiment  important dans la carrière d’un spécialiste de ce type d’épreuves. 


Entre les mains expertes de Christian Merli, venu pour la seconde fois en Auvergne après une première tentative en … 2005, l’Osella « Superleggera » à moteur 2 Litres, s’est jouée des Norma BMW V8 des deux meilleurs pilotes Français, Nicolas  Schatz et Sébastien Petit, incapables de placer leur pointe de vitesse dans les méandres du Col de la Croix Saint Robert. Il est vrai et on ne peut passer sous silence que les pilotes étrangers qui participent au Championnat Européen de la discipline, bénéficient d’un règlement autrement plus avantageux que celui édicté par la FFSA (Fédération Française du Sport Automobile) pour les participants au Championnat de France !
 


MONTAGNE MONT DORE 2013 – Norbert SANTOS et Romain DUMAS avec Jean VINATIER – photo autonewsinfo.com

 
En effet, d’une part, il y a liberté totale sur l’utilisation du nombre de pneumatiques pour les ‘ Européens ‘ quand dans l’hexagone, nos ‘ Montagnards ‘ n’ont droit eux qu’à … sept trains pour la totalité des Treize épreuves du calendrier… Enfin, au niveau Européen , les voitures sont plus légères de … 150 kilos !


Ceci pouvant au final expliquer cela !!!
D’où malgré tout une certaine frustration pour les tricolores et beaucoup de grogne aussi chez Norbert Santos, le père concepteur des très belles et rapides Norma, freinées dans leurs élans comme on peut aisément l’imaginer…
 


MONTAGNE-MONT-DORE-2013-Enzo-Osella-et-Christian-Merli- photo autonewsinfo

 
Néanmoins, le sorcier Turinois Enzo Osella, une fois de plus présent en terre Auvergnate où il assistait Merli, a démontré que sa nouvelle PA 2000, moins puissante, plus légère et surtout 30 % moins chère que la grosse Osella qu’utilise habituellement Simone Fagiolli - absent cette année au Mont Dore –  était presque aussi rapide que la FA 30 à moteur V8 avec laquelle Faggioli règne depuis 2009 sur le Championnat d’Europe.


Merli a même… battu les temps du Champion d’Europe victorieux l’an dernier, s’approchant à deux secondes du record de 2011 !


Nicolas Schatz était pourtant bien parti avec les meilleurs temps des essais, mais ne put les améliorer en course contrairement au pilote de l’Osella.
 


MONTAGNE MONT DORE 2013 Seb PETIT Portrait photo autonewsinfo.

 
A quelques dixièmes près, Sébastien Petit retrouvé  et de nouveau au sommet de son art, faillit même lui souffler comme au Col Saint Pierre, la place de… premier des Français !


«  C’est la première fois que je peux exploiter la voiture en confiance depuis ma sortie de route du Beaujolais » nous expliquait le pilote Croisieurope


Ajoutant :


« Nous avons vraiment tous les deux avec Nico donné le maximum. La touchette de Nico à la dernière montée et l’écart que nous avons creusé sur Thomas et sa F3000 en témoignent ! »
 


MONTAGNE MONT DORE 2013 NORMA NICO SCHATZ -

 
De son côté, Nicolas Schatz, nous confiait :


« Curieusement les essais se sont bien déroulés. On a donc monté des gommes neuves pour la 1ère montée mais outre deux, trois petites fautes, j’ai ressenti des vibrations anormales. Je suis alors allé voir le fabricant Avon  et on a constaté un problème d’équilibrage. Lors de la deuxième ascension, j’ai fait une petite faute en bas du parcours avant l’épingle où la voiture m’a échappé. J’ai immédiatement soulagé  mais ai évidemment perdu du temps. Ensuite, j’ai fait ce que je pouvais mais étais un peu déconcentré. C’est rare que cela m’arrive deux manches de suite. Quant à la 3éme, la encore j’ai fait une petite faute et ai titillé le rail avec pour conséquence immédiate, la casse de la biellette de la roue avant gauche.
 

MONTAGNE MONT DORE 2013 roue avant gauche NORMA Nico SCHATZ 3éme montéee – photo Herve ROCHIS pour autonewsinfo
 
Et le leader du Championnat en route vers un 4éme titre, concluait :


« L’essentiel c’est que je reste le 1er Français et augmente mon capital points.»


On ajoutera que Nico a sans doute aussi été un tantinet perturbé par l’accident survenu lors de la 1ére ascension par son ami Jordan Milesi qui roule au sein du Team Schatz, disposant de l’ancien F3000 de Nicolas, la monoplace Reynard 99 Mugen.


Milesi victime en pleine course d’un AVC qui l’a empêché de contrôler sa monoplace a inévitablement foncé, le malheureux dans le décor…


Nico lors de la cérémonie de remise des prix nous donna de bonnes nouvelles de son ami,fort heureusement en vie et qui souffre de fractures de deux vertèbres lombaires… Mais on a sûrement frôlé le drame !


Battu à Dunières, Guillaumard a renoué avec la victoire en F3 alors que la seconde place récompense les progrès rapides du prometteur Thomas Clausi, qui signe sa première grande perf’

 

                     Nicolas Werver a trouvé son maître : Puigrenier !

 


MONTAGNE MONT DORE 2013 FERRARI F458 De SPORT GARAGE de Hervé PUIGRENIER

 
En tête des essais avec sa Ferrari F 458, Puigrenier n’était que septième de la première montée après un appui sur une glissière, mais parvenait à déborder sur le fil la Porsche de Werver, encore invaincue en GTTS cette saison.


En voulant rattraper trois dixièmes sur Dosières, Alex Cosson visitait un peu l’alpage avec sa Seat Leon Supercopa mais se reprenait à la dernière montée pour remporter sa 7ème victoire et souffler pour quelques millièmes la dernière marche du podium à Nugue, en progrès avec sa BMW M3 GTR.
Si Vuillaume domina de bout en bout en GT de série, il en alla tout autrement en groupe N, où Lemaire réussit à retourner à son profit une course longtemps dominée par Cat. Ce dernier, déjà trois fois titré, et son jeune challenger ont trusté à eux deux toutes les victoires cette saison.

 Les trois montées au crible …

 

MONTAGNE MONT DORE 2013 OSELLA de Christian MERLI
 
 
VICTOIRE FINALE DE CHRISTIAN MERLI.


Le pilote Italien Christian Merli a remporté ce dimanche la course de cote du Mont Dore au Lac Chambon. Au volant de son Osella PA 2000 Honda préparée suivant le règlement du Championnat d’Europe plus avantageux que celui de la FFSA, il s’est montré le plus rapide à chacune des trois montées du Col de la Croix Saint Robert.


Lors de la 3éme ascension dimanche enfin d’après-midi, il a signé à nouveau le temps de référence en 2’16 »689 toutefois moins vite que son meilleur chrono réalisé à l’occasion de la seconde montée en 2’16 »655. Au cumul des deux meilleurs chronos sur les trois possibles, il est crédité de 4’33 »344.
Il devance à l’arrivée la Norma M20 FC du leader du Championnat de France et triple Champion de France en titre, Nicolas Schatz, son dauphin mais qui se montre ce dimanche le 1er des pilotes tricolores et gagne cette dixième manche nationale.


Lors de la 3éme ascension, il a du s’arrêter sa Norma ayant titillé le rail au bout de 2,5 des 5 km que comporte la montée avec comme résultat la biellette de la roue avant gauche cassée. Du coup, son meilleur chrono reste celui obtenu dimanche matin lors de sa 1ére tentative soit 2’19 »392 , moins vite que ses temps des essais !


Au cumul, il est crédité de 4’39 »796. Le podium étant compété par la Norma de Sébastien Petit avec un total de 4’40 »357 et 2’19 »931 comme meilleur temps en 1ére des trois montées.
 
Seconde Montée. Encore MERLI !


Ce dimanche après-midi, le pilote Italien d’Osella, Christian Merli confirme son meilleur temps de la 1ére montée, en s’octroyant de nouveau le meilleur temps de la seconde. Améliorant encore sa performance réalisée en matinée en 2’16 »655.


Il devance à nouveau les NORMA du triple Champion de France, Nico Schatz second en 2’20 » 404, à 3 » 749 et celle de Sébastien Petit, 3éme en 2’21 »351.



Première ascension. Déjà MERLI…

C’est le pilote Italien Christian Merli au volant de son Osella PA 2000 à moteur Honda qui s’est montré le plus rapide en effectuant la montée en 2’17 »609 repoussant le proto Norma M20 FC du leader du Championnat de France, le Maconnais Nicolas Schatz à 1 »783, Nico ayant signé un chrono de 2’19 »392.


Suivaient ensuite, les Norma M20 FC de Sébastien Petit, 3éme à 2 »322, avec un temps de 2’19 »931 et de Yannick Latreille à 9 »497 et la seconde Osella PA 27 DE Cyrille Frantz cinquième à 11 »378.
Derrière, on pointait, Anders Vilarino, Geoffrey Schatz, Alban Thomas, Claude Degremont et François Kirmann qui complétant ce 1er Top 10.


En GT de série, meilleur temps pour la Porsche 996 GT3 de Dominique Vuillaume avec un chrono de 2’52 »951 devant la Porsche 996RS de Christian Schmitter à 2 »418 et la Porsche Cayman de Michel Lamiscarre à 6 »692.


En GT Tourisme, meilleur temps pour la Porsche de Nicolas Werver en 2 »41 »876 devant la BMW M3 GTR de Dimitri Nugue à 9 »662 et la Ferrari F458 de Hervé Puigrenier à 9 »783.
 

MONT-DORE-2013-OSELLA-PA-2000-HONDA-CHRISTIAN-MERLI-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo
 
Au final, parmi les dix premiers, on aura noté que Merli s’est montré le pus rapide lors de sa seconde tentative. Nico Schatz lors de la 1ére tout comme Seb Petit. Alban Thomas qui finit au pied du podium, l’a été, lui dans la seconde. Le Tchèque Otakar Kramsky  dans sa troisième. Yannick Latreille dés la 1ére.  Benoit Bouche dans la 3.  Vilarino également.  Geoffrey Schatz  dans la 1ére et enfin  David Guillaumard lors de sa deuxième montée.
 

MONTAGNE MONT DORE 2013 Romain DUMAS – pilote officiel Porsche – vainqueur des 24 H du MANS en totale décontraction avec les ingénieurs de NORMA. Photo autonewsinfo.com

MONTAGNE-MONT-DORE-2013-NORMA-PIKES-PEAK-Romain-DUMAS-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo
 
En conclusion de cette très belle semaine au cœur des monts du Sancy, on ajoutera que le très nombreux public, à pu à loisir admirer, d’une part la magnifique Norma, type Pikes Peak et que pilotait Romain Dumas, l’ancien vainqueur des 24 Heures du Mans de retour de la célèbre course de côte Américain dans le Colorado.
 

MONT-DORE-2013-Une-ancienne-RED-BULL-avec-un-moteur-V10-pîlotee-par-l’ancien-rallyman-Jean-Pierre-BALLET-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo
 
Et, d’autre part, les deux monoplaces de Formule 1 et la Formule Indy qui a disputée elle les très prestigieuses 500 Miles à Indianapolis avec derrière son volant, le Français Laurent Redon, originaire de St Chamond.
 

MONT DORE 2013 LA Formule INDY pilotée ce samedi 10 AOUT 2013 par Michel AUBERTIN le mécanicien de Daniel ROUVEYRAN – photo Gilles VITRY – autonewsinfo.com
 
Au Mont Dore, ce week-end, les bolides étaient confiés à Jean Pierre Ballet, l’ancien pilote et à Michel Aubertin, qui fut le mécanicien de Daniel Rouveyran à qui un hommage a été rendu samedi matin avant que ne débutent les essais à l’occasion du 40éme anniversaire de sa mort ici-même lors de l’édition 1973 de la course de côte du Mont Dore
Daniel Pasquier qui a succédé au Docteur Yves Auriacombe à la tête de l’organisation pouvait se montrer satisfait lors de la remise des prix dimanche soir, tard.


Cette 53éme édition a été un réel succès sportif et populaire aussi.
 


LES CLASSEMENTS

 
(Sur addition de deux des trois meilleurs montées)
SPORT : 1. Merli (Osella PA 2000) en 4’33’’344 (1er E2 SC2) – 2. Schatz (Norma M20FC) à 6’’452 (1er Gr. CN+) – 3. Petit (Norma M 20 FC) à 7’’013 – 4. A. Thomas (Lola B 99/50) à 16’’917 – 5. Kramsky (Reynard K 13) à 21’’437 – 6. Latreille (Norma M 20 F) à 21’’709 – 7. Bouche (Reynard 99 L) à 22’’834 – 8. Vilarino (Norma M 20) à 26’’107 - 9. G. Schatz (Norma M 20) à 27’’648 (1er 2 Litres) – 10. Guillaumard (Dallara F 307) à 28’’429 (1er F3) – etc.
PRODUCTION : 1. Puigrenier (Ferrari F 458) 5’23’’097  (1er GTTS) – 2. Werver (Porsche 997 Cup) à 1’’011 – 3. Cosson (Seat Leon SC) à 14’’741 (1er Gr. A) – 4. Nugue (BMW M3 GTR) à 14’’808 – 5. Dosières (Seat Leon SC) à 16’’643 – 6. Dieulangard (Seat Leon SC) à 16’’771 – 7. Janioud (BMW M3 GTR) à 18’’742 – 8. Barras (Porsche 997 Cup) à 20’’637 – 9. Vojacek (Mitsubishi Evo 8) à 21’’181 – 10. Cazalens (Scora II) à 23’’373 (1er Gr. FC) – 14. Nugue (Ford Fiesta) à 24’’638 (1er Gr. F2000) – 12. Vuillaume (Porsche 996 GT3) à 26’’122 (1er GT) – 18. Lemaire (BMW M3) à 27’’835 (1er Gr. N) – 23. Turnel (Peugeot 306) à 33’’773 (1er Gr. F2000) – etc.
 
CHAMPIONNAT DE FRANCE SPORT 
1. Schatz : 279 pts – 2. A. Thomas : 243 (1er monoplace) – 3. Petit : 229 pts – 4. G. Schatz : 184 pts – 5. Latreille: 160 pts – 6. C. Frantz : 150 pts – 7. Guillaumard : 130 pts (1er F3) – 8. Sapin : 120 pts - etc.



CHAMPIONNAT DE FRANCE PRODUCTION
1. Werver : 248 pts – 2. A. Cosson : 226 pts (1er Gr. A) – 3. Cat : 162 pts (1er Gr. N) – 4. Vuillaume : 158 pts (1er GT) – 5. Dosières : 156 pts – 6. Béal : 155 pts – 7. Bonnet et Kirmann : 145 pts – 9. Janioud : 144 pts – 10. Lemaire : 138 pts

 
 

MONTAGNE MONT DORE 2013 – SEBASTIEN PETIT – photo Gilles VITRY autonewsinfo.

MONTAGNE MONT DORE 2013 – YANNICK LATREILLE – photo Gilles VITRY – autonewsinfo.


MONTAGNE-MONT-DORE-2013-OTAKAR-KRAMSKY-photo-GillesVITRY-autonewsinfo



MONTAGNE-MONT-DORE-2013-MARCEL-SAPIN


MONTAGNE-MONT-DORE-2013-STEPHANE-AURIACOMBE-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo
avatar
BM63
Pilote
Pilote

Messages : 382
Points : 648
Date d'inscription : 03/04/2014
Age : 42
Localisation : Givord

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum