Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» presentation
Lun 14 Aoû - 9:12 par Admin

» Alfa Romeo 183T
Dim 2 Juil - 19:45 par Péka

» Moi c'est la moto...
Mar 30 Mai - 16:15 par enrimores

» Yamaha FJ
Mar 11 Avr - 16:33 par Admin

» Nouveau QuiZ
Ven 16 Sep - 13:16 par FOURNIER

» Présentation
Dim 24 Avr - 16:16 par enrimores

» réplique ford GT40
Dim 28 Fév - 16:43 par enrimores

» new member sadsac72
Lun 28 Déc - 16:43 par enrimores

» Remets toi vite gamin
Sam 18 Juil - 17:44 par scuderia57

Les posteurs les plus actifs de la semaine

visiteurs

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


BROUGH SUPERIOR SS 100

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BROUGH SUPERIOR SS 100

Message par scuderia57 le Ven 12 Sep - 18:20

Comment dit-on sublime en Anglais ? ça doit se dire Brough Supérior ! Dévoilée au salon de Milan, la SS 100 réalisée par Thierry Henriette est un véritable chef-d'oeuvre, la consécration d'une carrière de passion pour ce designer Français. Cette superbe machine n'est pas un show bike, mais bien une moto finalisée destinée à la commercialisation dans un délai assez proche !

Evoquer ou réinterpréter ?


Lorsque Thierry Henriette et Mark Uphman se rencontrent, le sujet est limpide : faire renaître la marque. Pour celà, Boxer dispose de ce qu'on l'on connait d'elle : sa capacité exceptionnelle de design. Mais, l'avantage décisif du bureau de design Français est qu'il possède aujourd'hui son propre moteur !  Car le V2 présenté sur la SuperBob turbo est le coeur de l'édifice de la SS 100 moderne !



Ce moteur, dont la mise au point continue en version turbo, est développé dans une configuration atmosphérique injection pour la Brough Supérior. C'est un V2 ouvert à 88° doté de toute la technologie moderne.
Dès lors, une fois le " coeur" identifié, le schéma général de la machine va aller très vite (90 jours réels était le défi de l'équipe pour les 90 ans de la SS 100 dont le premier prototype remonte à 1924).  La SS 100 moderne se devait d'être totalement dans la droite ligne de l'histoire de la marque de Georges Brough. Technicité, esthétisme, performances.

Thierry Henriette : " Attention, la machine que nous présentons n'est pas un objet de design.  Elle est réellement destinée à la production. Tout a été construit dans une double démarche : faire une Brough moderne avec la même exigence de qualité et de performances, mais aussi faire immédiatement face aux soucis réels de production. La machine dispose d'une vraie boîte à air de taille conforme au fonctionnement attendu du moteur. Il n'y avait pas de dosseret sur les Brough or, il m'en fallait un pour abriter l'électronqiue et la batterie. On ne s'est pas amusés à réaliser juste une jolie ligne évocatrice, les silencieux sont déjà prévus pour l'intégration des catalyseurs. Ce n'est pas un show bike."

Impressionnante.


Avec un extraordinaire niveau de finition, le prototype de la SS 100 est une sculpture métallique et mécanique.
Mais Thierry Henriette insiste : " Ce dont je suis le plus fier, c'est qu'elle peut être commercialisée ainsi sans intervention autre qu'un rajout de rétroviseurs. Tout a déjà été solutionné au plan fonctionnel, c'est ce que notre expérience nous a permis de faire immédiatement. Il n'y a rien de plus décevant qu'un show bike défiguré ensuite par les obligations de la mise en production".

Les choix techniques retenus sont, eux aussi, de très haute volée : système de fourche à basculeurs Fior avec qui Henriette avait collaboré, système de freinage Beringer à 4 disques pour réduire le poids et respecter le look des tambours d'époque....la technologie made in France a de beaux arguments à faire valoir sur une moto de ce rang.



Annoncée à un tarif d'environ 50 000 euros, la Brough Supérior moderne est aussi haut de gamme que ses illustres ancêtres. Ceci étant, il reste à l'équipe de Toulouse à finir de débloquer les aides de l'ADEME pour finaliser la production de son moteur. Et c'est bien là que réside finalement la plus haute acrobatie de cette machine. Convaincre l'administration Française que la France sait encore faire de la très haute couture !
Mais les choses avancent bien, et La Moto Classic vous tiendra très vite informé de la suite de cette formidable rennaissance. En attendant, merci Monsieur Henriette !
avatar
scuderia57
Admin

Messages : 2983
Points : 5929
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 61
Localisation : Monaco

http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: BROUGH SUPERIOR SS 100

Message par scuderia57 le Ven 12 Sep - 18:23


4 temps  88° V-twin, DOHC, 4 valves
94 mm x 71,8 mm
997 cc
Puissance 73 kW (100 hp) à 102 kW (140 hp) @ 10 000 tr/mn
Couple 125 Nm @ 8 000 rpm
Compression : 11: 1

Empattement 1 550 mm (61.02”)
Angle de chasse : 24,6°
Trail: 96,7 mm (3.80”)
Roue avant : 120/70 ZR 18
Roe arrière : 160/60 ZR 18
180 kg


Chassis
Treillis acier et titane
Suspension avant Fior Ohlins Shock 120 mm
Suspension arrière : Ohlins Shock 130 mm
Frein AV : 4D Ceramic Beringer 230 mm
Frein AR : disque 230 mm

avatar
scuderia57
Admin

Messages : 2983
Points : 5929
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 61
Localisation : Monaco

http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum