Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Roland CHARRIERE
Ven 8 Déc - 17:13 par Admin

» Gerard Pradelle
Dim 26 Nov - 8:45 par bob2ben

» presentation
Ven 20 Oct - 13:48 par kakou301er

» je me présente : peredeced pour vous servir
Jeu 12 Oct - 19:10 par peredeced

» Alpine A110
Mer 4 Oct - 6:40 par frenchfan

» presentation
Lun 14 Aoû - 9:12 par Admin

» Alfa Romeo 183T
Dim 2 Juil - 19:45 par Péka

» Moi c'est la moto...
Mar 30 Mai - 16:15 par enrimores

» Yamaha FJ
Mar 11 Avr - 16:33 par Admin

Les posteurs les plus actifs de la semaine

visiteurs

Février 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728    

Calendrier Calendrier


Une journée dans la vie d'un pilote d’essai Ferrari

Aller en bas

Une journée dans la vie d'un pilote d’essai Ferrari

Message par scuderia57 le Ven 5 Sep - 19:11

Avez-vous déjà rêvé à la vie d’un pilote d’essai de Ferrari? Au prestige, au soleil et au statut de célébrité de la région Émilie-Romagne? Laissez-vous entrainer…



 SÉRIE LIMITÉE

  Aujourd’hui j’ai la chance de conduire la plus puissante voiture de route de la chaîne de production de Maranello. Les routes sur lesquelles je me suis aventurées à bord de la 599 GTO sont les mêmes qu’a parcourues Enzo Ferrari dans les voitures légendaires de collection 250 GTO et 288 GTO avant d’approuver la fabrication de voitures qui ont propulsé Ferrari au sommet des sports motorisés.

 Apres avoir récupéré les clés, un geste courant malgré l’importance de la voiture. Conçu à partir de la voiture de course 599XX , ce modèle de route hautement sophistiqué et très rare peut atteindre 334 km/h. Cette voiture est réellement spéciale. Seulement 599 des nouvelles GTO – Gran Turismo Omologato – trouveront un foyer. Selon Ferrari, elles sont déjà toutes vendues. Je conduits donc  la voiture 1 de 599.
L’embrayage unique et la transmission à six vitesses de la voiture offrent une expérience de conduite urbaine irréprochable. Malgré le moteur V12 de 6 L et une impressionnante puissance au frein de 661 BHP, cette voiture convient parfaitement aux arrêts et aux départs fréquents.

Une fois dans les collines surplombant Maranello, il est temps de voir si cette génération de GTO possède la même nature que ses prédécesseurs. En tirant parti de ce qu’il a appris du programme 599XX, Ferrari a utilisé le modèle de la 599 GTB Fiorano et a augmenté sa puissance, diminué son poids, réduit le sous-virage et amélioré la déportance.

La pédale d’accélération touche le sol, et le son du moteur V12 vous enveloppe. Le son est réellement stupéfiant.

Le moteur n’atteint pas sa puissance maximale avant 8 250 tours par minute, ou son couple maximal (621 N·m) avant 6 500 tours par minute, il faut donc faire tourner le moteur. Appuyez gentiment sur l’accélérateur avec votre pied droit. Le moteur V12 se met à gronder, et des claquements et des crépitements s’échappent du tuyau d’échappement lorsque vous changez de vitesse au moyen de la transmission à action rapide – en 60 millisecondes si vous voulez le savoir.

Sans restriction, la GTO éclate de vie. Les ceintures de sécurité vous retiennent fermement, et le repose-pieds fait le bonheur du conducteur et du passager quand les freins – des disques de frein carbone-céramique avec sabots en céramique – les propulsent vers l’avant bien retenus par leur ceinture de sécurité à quatre points. Les pneus Pilot Super Sport spécialement conçus par Michelin collent à la route grâce à bonne une adhérence.

 Même en désactivant le système d’aide à la conduite, le véhicule n’est pas du tout intimidant à contrôler. Vous pouvez sentir ce qui se passe sous la voiture lorsque celle-ci amorce ses virages avec un léger survirage, dévorant la route devant vous. Le moteur V12 gronde et rugit en atteignant de nouveau son plein régime, et les lumières à DEL de la commande de changement de vitesse du volant clignotent avec frénésie pour que l’on passe à une autre vitesse.

Le sélecteur Manettino offre cinq différents réglages en fonction des conditions de conduite et météorologiques. Vous pouvez donc toujours choisir un peu d’aide.



 Les habitants saluent fièrement les voitures GTO au passage. Certains d’entre eux semblent assez âgés pour se souvenir de la première voiture 250 GTO de 1962 – seulement 36 ont été fabriquées. D’autres sont à peine assez âgés ou assez grands pour regarder par la fenêtre et saluer de la main. Je croise d’autres conducteurs de Ferrari et, même s’ils portent des lunettes de soleil, je ressens leur regard sur moi. Cette voiture transcende les différentes générations et les unit grâce à l’admiration collective.

Les routes sont superbes et l’expérience de conduite, époustouflante : un hommage digne de la GTO. Il serait donc temps de ramener ce petit joyau.
avatar
scuderia57
Admin

Messages : 2983
Points : 5929
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 61
Localisation : Monaco

http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum