Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» Alfa Romeo 183T
Dim 2 Juil - 19:45 par Péka

» Moi c'est la moto...
Mar 30 Mai - 16:15 par enrimores

» presentation
Jeu 11 Mai - 22:05 par goubito

» Yamaha FJ
Mar 11 Avr - 16:33 par Admin

» Nouveau QuiZ
Ven 16 Sep - 13:16 par FOURNIER

» Présentation
Dim 24 Avr - 16:16 par enrimores

» réplique ford GT40
Dim 28 Fév - 16:43 par enrimores

» new member sadsac72
Lun 28 Déc - 16:43 par enrimores

» Remets toi vite gamin
Sam 18 Juil - 17:44 par scuderia57

Les posteurs les plus actifs de la semaine

visiteurs

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


Vanwall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vanwall

Message par scuderia57 le Jeu 4 Sep - 9:34

Vanwall est une ancienne marque de sport automobile, présente en Formule 1 de 1954 à 1960. Elle a notamment remporté le tout premier championnat du monde des constructeurs de formule 1.



Vanwall a été fondé par l'entrepreneur britannique Tony Vandervell. Initialement partie prenante dans le consortium BRM (son entreprise, Thinwall, fabrique divers éléments mécaniques), il se lasse vite des lenteurs du projet et décide de se lancer tout seul dans le sport automobile à la fin des années 1940. Après s'être fait la main en préparant des Ferrari en Formule libre, il met à profit le nouveau règlement technique pour se lancer en championnat du monde de Formule 1 en 1954 avec une nouvelle voiture: la Vanwall (contraction de Vandervell et de Thinwall).

Après deux années de rodage où les Vanwall sont impuissantes à lutter contres les ténors du championnat du monde (Mercedes, Ferrari, Maserati), les voitures de Tony Vandervell réalisent leurs premiers coups d'éclat en 1956, par l'intermédiaire du pilote américain Harry Schell. Des prestations suffisamment convaincantes pour attirer Stirling Moss, l'un des meilleurs pilotes (si ce n'est le meilleur) de sa génération. Après un début d'année mitigée, la Vanwall remporte son premier succès au GP de Grande-Bretagne (victoire partagée par Tony Brooks et Stirling Moss), puis termine la saison en trombe avec deux victoires consécutives de Moss en terre italienne.



Pour la saison 1958, Vanwall peut légitimement ambitionner les titres mondiaux (au pluriel, puisque le championnat du monde des constructeurs est inauguré). Avec trois victoires pour Moss et trois victoires pour Brooks, la Vanwall s'affirme effectivement cette année-là comme la meilleure voiture du plateau, et la marque décroche le titre des constructeurs. Du côté des pilotes, Moss et Brooks se font néanmoins souffler les lauriers par Mike Hawthorn, moins brillant mais plus régulier sur sa Ferrari. Mais la saison de Vanwall est assombrie par la disparition en fin d'année du troisième pilote de l'écurie, Stuart Lewis-Evans, victime d'un accident mortel lors du dernier GP de l'année au Maroc.



À la surprise générale, Tony Vandervell annoncera peu de temps après qu'il retire son écurie du sport automobile pour raison de santé. Les Vanwall feront encore d'épisodiques apparitions en 1959 et 1960 avant que l'activité ne soit définitivement stoppée.

Vanderwall, la compagnie mère vendue au conglomérat britannique GKN après la mort de Tony Vanderwall en 1967, annonce en 1995 vouloir revenir en Formule 1. Le projet, mené par Mike Earle, l'ancien patron de l'écurie Onyx Grand Prix, prévoit l'utilisation d'un moteur V10 Ford-Cosworth, de pneumatiques Dunlop, compagnie ne fournissant plus aucune écurie depuis 1977, ainsi que le retour de Nigel Mansell en compétition et un partenariat avec Coca-Cola. Le projet n'aboutit finalement pas.
avatar
scuderia57
Admin

Messages : 2983
Points : 5929
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 61
Localisation : Monaco

http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum