Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» Alfa Romeo 183T
Dim 2 Juil - 19:45 par Péka

» Moi c'est la moto...
Mar 30 Mai - 16:15 par enrimores

» presentation
Jeu 11 Mai - 22:05 par goubito

» Yamaha FJ
Mar 11 Avr - 16:33 par Admin

» Nouveau QuiZ
Ven 16 Sep - 13:16 par FOURNIER

» Présentation
Dim 24 Avr - 16:16 par enrimores

» réplique ford GT40
Dim 28 Fév - 16:43 par enrimores

» new member sadsac72
Lun 28 Déc - 16:43 par enrimores

» Remets toi vite gamin
Sam 18 Juil - 17:44 par scuderia57

Les posteurs les plus actifs de la semaine

visiteurs

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


GP2 Series

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

GP2 Series

Message par scuderia57 le Mer 27 Aoû - 16:50

Le Grand Prix 2 (abrégé en GP2) est une catégorie de voitures de type monoplace de compétition.



Le GP2 Series désigne le championnat de course automobile utilisant les voitures de cette catégorie. Créé en 2005, il a remplacé le championnat international de Formule 3000 en tant qu'antichambre de la Formule 1. Entre 2008 et 2011 il exista aussi un championnat hivernal, les GP2 Asia Series.

Le GP2 conserve le principe de base de la Formule 3000, à savoir qu'il s'agit d'une discipline monotype, mais techniquement plus moderne que la F3000, afin d'être plus formatrice pour les pilotes.

  • Le châssis monocoque en fibre de carbone est conçu par Dallara ;
  • Le moteur V8 4 litres de 612 ch à 10 000 tr/min, est conçu par Mecachrome (financé par Renault) ;
  • La boîte de vitesses Hewland est semi-automatique à 6 rapports (commandes au volant par palettes) ;
  • Les pneus sont des Pirelli depuis 2011 et la taille est similaire aux pneus F1.


Le développement et la mise au point ont été réalisés avec l'aide des pilotes Romain Dumas, Allan McNish et Franck Montagny.

Les monoplaces présentent des caractéristiques impressionnantes avec un 0-100 km/h en 2,9 secondes, un 0-200 km/h en 6,6 secondes pour une vitesse de pointe maximum de 332 km/h (à Monza).

Les courses se disputent dans leur grande majorité lors des week-ends des GP de Formule 1 européens. Le vendredi précédant le week-end, il y a une session d'essais de 45 minutes et une session de qualifications de 30 minutes. Deux courses ont lieu par week-end. La première, dite « course longue » ou « course principale », d'une longueur de 180 km, se déroule le samedi après-midi, après les qualifications de la F1. La deuxième, dite « course sprint », d'une longueur de 120 km, a lieu le dimanche matin.

La grille de départ de la course longue est déterminée par les essais qualificatifs, tandis que la grille de départ de la course sprint est établie suite au résultat de la première course, mais avec une inversion des positions pour les huit premières places.

La première saison 2005 se résume à un long duel entre le Finlandais Heikki Kovalainen (équipe Arden) et l'Allemand Nico Rosberg (équipe ART), finalement titré.

En 2006, alors que l'on attendait une domination des « redoublants » (notamment Alexandre Prémat et Nelsinho Piquet), c'est le débutant Lewis Hamilton (équipe ART) qui décroche le titre, malgré la belle fin de saison de Piquet (équipe Piquet Sports).

En 2007, l'allemand Timo Glock (équipe iSport), alors pilote d'essais BMW Sauber, décroche le titre pour sa deuxième année dans la discipline, devant Lucas di Grassi (équipe ART).

En 2008, c'est l'Italien Giorgio Pantano (Racing Engineering) qui remporte le Championnat devant Bruno Senna (iSport) et Lucas di Grassi (Campos). Cependant aucun de ces trois pilotes n'ira en Formule 1 l'année suivante, même si les deux Brésiliens y débuteront en 2010.

En 2009, Nico Hülkenberg (ART) remporte à son tour le Championnat devant Vitaly Petrov (Barwa Addax).

En 2010, c'est cette fois ci le Vénézuelien Pastor Maldonado (Rapax) qui termine 1er du championnat, loin devant Sergio Pérez (Barwa Addax).

En 2011, le Français Romain Grosjean (DAMS), de retour en GP2 après un intermède de sept Grands Prix en Formule 1 pour Renault F1 Team, remporte du championnat largement devant l'Italien Luca Filippi (Super Nova puis Coloni) et deux autres français, Jules Bianchi (Lotus ART) et Charles Pic (Barwa Addax).

En 2012, c'est l'expérimenté Italien Davide Valsecchi (DAMS) qui s'impose après un long duel face au Brésilien Luiz Razia (Arden).

En 2013, c'est le talentueux pilote Suisse Fabio Leimer (Racing Engineering) qui décroche le titre grâce à sa grande régularité tout en résistant jusqu'au bout au retour du Britannique Sam Bird.
avatar
scuderia57
Admin

Messages : 2983
Points : 5929
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 61
Localisation : Monaco

http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum