Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» SIO / présentation rapide
Mar 27 Mar - 19:51 par sio

» Roland CHARRIERE
Ven 8 Déc - 17:13 par Admin

» Gerard Pradelle
Dim 26 Nov - 8:45 par bob2ben

» presentation
Ven 20 Oct - 13:48 par kakou301er

» je me présente : peredeced pour vous servir
Jeu 12 Oct - 19:10 par peredeced

» Alpine A110
Mer 4 Oct - 6:40 par frenchfan

» presentation
Lun 14 Aoû - 9:12 par Admin

» Alfa Romeo 183T
Dim 2 Juil - 19:45 par Péka

» Moi c'est la moto...
Mar 30 Mai - 16:15 par enrimores

Les posteurs les plus actifs de la semaine

visiteurs

Mai 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


Wilbur et Orville Wright

Aller en bas

Wilbur et Orville Wright

Message par scuderia57 le Sam 23 Aoû - 10:44

Nom : Orville Wright
 
Né le : 1871
 
A : Dayton
 
Mort le :  30 janvier 1948
 
A :
Nom : Wilbur Wright
 
Né le : 1867
 
A : Milville
 
Mort le :  30 mai 1912
 
A :
   Wilbur et Orville Wright




L'aviation doit beaucoup aux associations fraternelles, aux Farman, Voisin, Caudron et à bien d'autres. Mais, dans la cohorte des pionniers du plus lourd que l'air, parmi tous ceux qui, au début du 20ème siècle, jetèrent les bases de cette science nouvelle, les frères Wright occupent une place à part.
C'est incontestablement à ces deux Américains, humbles réparateurs de bicyclettes à Dayton, que revient le mérite d'avoir effectué le premier vol soutenu, à bord d'un aéroplane de leur conception, au-dessus des dunes désolées de Kitty Hawk, le 17 décembre 1903.
Nés respectivement à Milville (Indiana), en 1867, et à Dayton (Ohio), en 1871, Wilbur et Orville Wright se passionnèrent pour les choses de l'air à partir du jour où leur père, pasteur, leur offrit un petit hélicoptère de papier mû par un propulseur en caoutchouc.
Les deux frères, qui avaient alors onze et sept ans, ne devaient plus se quitter. Après avoir tâté du journalisme, ils ouvrirent un magasin de bicyclettes dans l'atelier de mécanique duquel ils allaient ébaucher leurs machines volantes.
En 1896, date de la mort accidentelle du grand précurseur allemand Otto Lilienthal, les Wright, décidant de s'inspirer des méthodes de ce dernier, résolurent de procéder à des vols planés qui, dans leur esprit, devaient leur permettre de parvenir progressivement à la mise aù point d'un engin capable de voler grâce à un moteur.
Ils reprirent certaines idées d'Octave Chanute et fabriquèrent tout d'abord un petit cerf-volant biplan retenu par quatre câbles qui permettaient le gauchissement des extrémités des ailes à partir du sol. Puis, en 1901, les deux frères montèrent leur premier planeur dans un petit camp établi à Kitty Hawk, sur la côte est des Etats-Unis.
L'année suivante, les essais se poursuivirent avec un planeur de plus grandes dimensions, mais ils se révélèrent si décevants qu'ils obligèrent les deux pionniers à reconsidérer toutes les bases théoriques sur lesquelles ils avaient travaillé. Installant dans leur atelier de Dayton un véritable tunnel aérodynamique, constitué d'un tuyau de section carrée de 2 m de longueur dans lequel ils pouvaient insuffler de l'air grâce à un ventilateur,Wilbur et Orville Wright définirent les profils d'aile les plus efficaces.
Leur pugnacité se trouva récompensée puisque les expériences de l'année 1902, toujours avec un planeur, permirent aux deux frères de passer à la construction d'un aéroplane.Encore fallait-il trouver le moteur capable de soulever celui-ci dans les airs.
Une longue quête auprès des constructeurs automobiles se révéla infructueuse et amena les Wright à s'adresser à un mécanicien nommé Charles Taylor qui les aida à réaliser un propulseur de quatre cylindres en ligne développant entre 12 et 16 ch et entraînant deux hélices contrarotatives en bois par le truchement de chaînes.
L'appareil ainsi motorisé, et baptisé Flyer, possédait une envergure de 12,34 m, une longueur de 6,82 m et une surface alaire de 45 m2. Malgré les rigueurs du climat, les deux Américains résolurent d'expérimenter leur machine volante à la fin de l'année 1903. Le 14 décembre, le Flyer, muni de patins d'atterrissage et placé sur un petit Chariot évoluant sur un rail de lancement en bois, dévala, face au vent, la pente d'un des monticules sablonneux de Kitty Hawk avec Wilbur Wright aux commandes.
L'appareil quitta bien le sol, mais il s'inclina presque aussitôt et tomba, sans doute victime d'une perte de vitesse. Trois jours plus tard, le 17 décembre, le Flyer fut une nouvelle fois extrait de son hangar et installé en terrain plat en raison du mauvais temps. Tandis que le vent soufflait du nord à environ 35 km/h, Orville s'allongea à la place du pilote et fit lancer le moteur. Il était 10 h 35.
Wilbur aux commandes
Le Flyer roula à 12 km/h et décolla bientôt du chariot sous l'objectif d'un appareil photographique qui enregistra l'exploit. Devant des témoins émerveil-lés, il vola pendant 12 s sur 35 m. Wilbur puis Orville effectuèrent ensuite deux envolées de 12 s à 15 s. Enfin, Wilbur prit l'air à nouveau et s'y maintint pendant 59 s, parcourant près de 260 m. Ce 17 décembre 1903, l'aviation venait de naître véritablement.
Soucieux de protéger le fruit de leur patient labeur, les Wright continuèrent à travailler dans le plus grand secret. Ils affichaient la plus grande confiance dans leurs capacités et espéraient bien tirer de leurs inventions le meilleur prix. C'est alors que la France leur proposa un contrat aux termes duquel une somme de 500 000 francs leur serait remise s'ils réussissaient un vol de deux heures avec un passager et s'ils parvenaient à former trois pilotes.
Orville partit effectuer des démonstrations pour le compte de l'armée américaine, tandis que Wilbur s'embarquait pour l'Europe et arrivait à Paris le 1er juin 1908. Les vols qu'il accomplit sur le terrain des Hunaudières, tout près du Mans, au cours du mois d'août suivant, enthousiasmèrent les Français.
Après avoir remporté la coupe Michelin en tenant l'air pendant 2 h 20 mn, il quitta la Sarthe, au climat inhospitalier, pour Pau, où il fonda la première école d'aViation du monde. Le 24 mars 1909, les deux frères (Orville était arrivé entre-temps) joignaient Rome.
D'Italie, ils passèrent ensuite en Allemagne puis revinrent aux États-Unis afin d'y poursuivre leurs expériences sur les planeurs. En novembre 1909, ils fondèrent la Wright Company, à laquelle s'ajoutèrent d'autres firmes créées en France, en Allemagne et en Grande-Bretagne (1913). Wilbur mourut le 30 mai 1912, victime de la typhoïde. Orville réduisit petit à petit ses activités de constructeur.
En octobre 1915, il se dessaisit des actions de la Wright Company, dont il possédait une grande partie, et abandonna les affaires sans pour autant délaisser ses recherches. Orville, le premier homme à avoir volé comme un oiseau, s'éteignit le 30 janvier 1948.
avatar
scuderia57
Admin

Messages : 2983
Points : 5929
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 62
Localisation : Monaco

http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum