Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

matra  

Derniers sujets
» Roland CHARRIERE
Ven 8 Déc - 17:13 par Admin

» Gerard Pradelle
Dim 26 Nov - 8:45 par bob2ben

» presentation
Ven 20 Oct - 13:48 par kakou301er

» je me présente : peredeced pour vous servir
Jeu 12 Oct - 19:10 par peredeced

» Alpine A110
Mer 4 Oct - 6:40 par frenchfan

» presentation
Lun 14 Aoû - 9:12 par Admin

» Alfa Romeo 183T
Dim 2 Juil - 19:45 par Péka

» Moi c'est la moto...
Mar 30 Mai - 16:15 par enrimores

» Yamaha FJ
Mar 11 Avr - 16:33 par Admin

Les posteurs les plus actifs de la semaine

visiteurs

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier


Spitfires perdus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Spitfires perdus

Message par scuderia57 le Jeu 21 Aoû - 14:07

La quête des Spitfires perdus progresse en Birmanie
9 janvier 2013 à 10:12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Un Spitfire maintenu en état de vol lors d'un meeting aérien à Malte en septembre 2012. (Photo Darrin Zammit Lupi. Reuters)
Un groupe de passionnés d'aviation historique, à la recherche d'avions démontés enfouis dans l'ex-colonie britannique depuis 1945, pense avoir enfin touché au but.

Une équipe de passionnés et de scientifiques britanniques, à la recherche d’avions Spitfires qui auraient été cachés par la Royal Air Force en Birmanie en 1945, ont annoncé mercredi la découverte d’une caisse en bois, selon eux pleine de promesses. Le chef d'équipe David Cundall, qui n’a pas hésité à comparer cette quête à la découverte du tombeau de Toutankhamon en Egypte en 1922, a annoncé que la caisse contenant des «objets manufacturés» avait été trouvée enterrée dans la capitale de l’Etat Kachin, Myitkyina, dans l’extrême-nord du pays.
«Les deux personnes qui les avaient enterrés avaient fait une croix sur une carte, nous avons trouvé ce lieu et c’est là que nous avons trouvé la caisse», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Rangoun. Une caméra a pu être introduite dans la boîte mais elle n’a pu confirmer son contenu en raison d’une eau boueuse altérant la visibilité. «C’est très encourageant. C’est le genre d’images que j’espérais trouver», s’est cependant réjoui Cundall, «très optimiste» sur les chances d’obtenir des informations plus claires après le pompage de l’eau d’ici quelques semaines.
Des dizaines de Spitfires alors flambant neufs auraient été cachés, peu après être arrivés par la mer, par la puissance coloniale britannique alors que s’achevait la Seconde guerre mondiale. L'équipe de chercheurs estime que 36 de ces chasseurs mythiques, utilisés par la RAF et les Alliés pendant le conflit, pourraient être enterrés dans des caisses enfouies jusqu'à 10 mètres de profondeur sous l’aéroport international de Rangoun, dans le district de Mingaladon.
Selon des témoignages et des études préalables, 18 autres pourraient être enterrés à Myitkyina et six à Meiktila, dans le centre du pays. «Je suis confiant dans le fait que nous allons trouver des Spitfires à Mingaladon ou à Myitkyina», a déclaré Cundall, qui est à la recherche de ce trésor depuis 17 ans. Il espère entamer les véritables fouilles dans l’aéroport d’ici quelques jours, après s'être assuré que ni câbles électriques ni canalisations ne se trouvent sur leur passage.
Les experts estiment actuellement à moins de 50 le nombre de Spitfires en état de voler dans le monde. Stanley Coombe, ancien soldat britannique âgé aujourd’hui de 91 ans, qui est l’un des huit témoins qui ont assuré avoir assisté à l’enfouissement des avions, a lui aussi fait le voyage en Birmanie. «Pendant bien longtemps, personne n’a cru ce que je disais. Ce n’est que quand David Cundall est arrivé (...) que les gens ont cru qu’il y avait de la vérité dans mon histoire», a-t-il commenté mercredi. «Alors ça va être une chose très très excitante à faire.»

(AFP)
avatar
scuderia57
Admin

Messages : 2983
Points : 5929
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 61
Localisation : Monaco

http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spitfires perdus

Message par scuderia57 le Lun 29 Sep - 17:17

Cette histoire n’est sans doute pas restée inaperçue pour les amateurs d’aviation ancienne…
En effet, le 13 avril dernier, l’on apprenait que 20 avions de chasse de type Spitfire avaient été retrouvés en Birmanie, grâce à la ténacité de David Cundall, un agriculteur britannique âgé de 62 ans.



En 1945, et alors que l’armée britannique était engagée contre les forces japonaises en Asie, 20 Spitfire furent envoyés sur une base occupée par la Royal Air Force.
Seulement quelques jours après leur arrivée, un Boeing B-29 Superfortress américain (l’Enola Gay) largua sa bombe atomique sur Hiroshima.
On connaît la suite ! : après le même sorty réservé à Nagazaki, le Japon signa officiellement son acte de capitulation à bord de l’USS Missouri, le 2 septembre 1945, en baie de Tokyo.

Quant aux 20 Spitfire – il s’agirait des avions de type Mark XIV, construits à 957 exemplaires et dotés de moteurs Rolls Royce Griffon – ordre fut donné de les enterrer à plus de 10 mètres de profondeur, dans les caisses ayant servi à leur transport, afin d’éviter qu’ils ne tombent dans d’autres mains alors que les militaires britanniques allaient être démobilisés.
Et la RAF perdit leur trace.

Seulement, ayant eu vent de cette histoire, David Cundall décida, en 1995, de partir à leur recherche.
Et, après 12 voyages en Birmanie et avoir dépensé 130.000 livres, il a finalement réussi à les retrouver, non sans mal d’ailleurs, en février dernier.
Par la suite, il a informé les autorités britanniques de cette découverte exceptionnelle : « Ce sont de beaux avions qui ne devraient pas pourrir sous un sol étranger. Il ont sauvé la patrie et devraient être préservés » déclare-t-il alors au Daily Telegraph.
Et ces arguments font mouche auprès du Premier ministre, David Cameron.

Ainsi, lors d’un voyage officiel en Birmanie effectué en avril dernier, ce dernier a conclu un accord avec le gouvernement birman – qui est en phase d’ouverture – afin de pouvoir rapatrier ces 20 Spitfire en Grande Bretagne.
Cela étant, il restait un léger détail à régler : obtenir une levée de l’embargo sur les exportations d’armes qui frappe ce pays.
Quoi qu’il en soit, et c’est ce qui rend cette découverte encore plus exceptionnelle, ces avions sont restés dans un très bon état étant donné que, lors de leur enfouissement, ils ont été protégés par du papier graissé, de la cire et des joints goudronnés.



Avion mythique construit à près de 21.000 exemplaires, le Spitfire s’est illustré au cours de la Bataille d’Angleterre et, généralement, sur tous les fronts de la Seconde Guerre Mondiale où il a été engagé.
Et même après, puisque sa silhouette sillonnera les cieux d’autres pays qui en étaient équipés, jusqu’à ce qu’il soit définitivement supplanté par les avions à réaction.
Ainsi, il sera utilisé par l’Inde lors du conflit de 1947 contre le Pakistan.

Au total, il ne resterait plus, actuellement, que 35 appareils en état de vol dans le monde.
Si tout se passe bien, cette flotte comptera un escadron supplémentaire.
avatar
scuderia57
Admin

Messages : 2983
Points : 5929
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 61
Localisation : Monaco

http://www.restoremania.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum